Faits Divers

Une fillette de 3 ans victime d’attentat à la pudeur : l’agresseur n’est autre que l’oncle de la fillette

Linda (prénom modifié), 29 ans, est une cuisinière habitant dans le Sud. Le mercredi 6 mars, cette mère de trois enfants a conduit sa fillette de trois ans au poste de police de La-Tour-Koenig. Elle a consigné une plainte contre son beau-frère, un ‘enflé camion’ de 37 ans, habitant à La-Tour-Koenig. « Depuis le mois d’octobre 2018, j’ai confié la garde de ma benjamine à ma belle-mère, vu que des travaux sont en train d’être effectués dans ma maison. »

Le mercredi 6 mars, elle a rendu visite à sa fille. Elle a constaté que cette dernière était assise dans un coin, tranquillement, contrairement à ses habitudes. La mère a voulu savoir pourquoi. Elle questionne sa belle-mère qui lui relate que la fillette lui a confié avoir été victime d’agression sexuelle.

La fillette aurait révélé à sa grand-mère que, dans la nuit du samedi 2 mars au dimanche 3 mars, elle se trouvait dans la chambre de son oncle. Ce dernier aurait commis des attouchements sur elle. La grand-mère affirme avoir réclamé des explications à son fils. Ce dernier aurait nié toutes les allégations de sa nièce, l’accusant de mensonges. « Il aurait même pris un rotin pour effrayer la victime et lui demander de se taire devant sa grand-mère. »

Linda réussit à convaincre sa fillette de lui relater tout l’incident : « Mon oncle fine pass la main dans mo ventre, line pass la main et so lalang dans mo poum.» Sans perdre une minute, Linda conduit sa fille au poste de police où la Child Development Unit est aussi informée. La fille a tout de suite été prise en charge par la CDU et placée en observation à l’hôpital, bien qu’elle ne présente aucune marque de violence sur la partie intime de son corps. La mère a souhaité que sa fille subisse un examen médical. Elle a pris comme témoin sa belle-mère. Jeudi, la fillette a subi un autre examen, le médecin n’a trouvé aucune trace d’agression.

« Mon beau-frère est séparé de son épouse et habite avec sa mère. Il est porté sur la bouteille. Je ne pense pas que ma fille ait dit des mensonges ou des bêtises. Je souhaite que la lumière soit faite sur cette affaire. La justice devra être intransigeante face à ce genre de monstres, s’il est trouvé coupable », souligne Linda.

La police a fait une descente chez l’oncle, qui a fui sa demeure depuis que sa mère l’ait informé qu’il est recherché par la police, pour «  attempt upon chastity of minor under the age of 12 years ».