Live News

Une femme, un combat Gina, âme forte de Résidence Anoska : «‘Squatters’, ce mot ne me fait ni peur, ni honte»

Gina est déterminée à se battre contre les préjugés car elle veut que les générations futures ne soient pas affectées.

Elle n’accepte plus que les familles de la Résidence Anoska soient stigmatisées. Dans le but de valoriser son lieu de vie, cette mère de famille de 32 ans a démarré, depuis quelques mois, une série d’activités avec d’autres habitants de la région. La jeune femme a hâte de mettre un frein aux discriminations dont continuent à être accablés les habitants. Rencontre avec celle qui n’a pas sa langue dans sa poche.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans Le Défi Quotidien de ce mercredi 23 septembre.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !