Xplik ou K

Une femme enceinte se plaint d’une gynécologue de l’hôpital public 

Le ministère s’est penché sur l’affaire, rassure le RHD de l’hôpital Jeetoo.

Keltoum R., 26 ans, une Marocaine mariée au Mauricien Reza R., 26 ans, un habitant de Plaine-Verte, est enceinte de plus de neuf semaines.

Le vendredi 2 août, elle a ressenti de vives douleurs et son mari l’a conduite à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. C’était vers 15 h. Elle s’est plainte que la gynécologue qui l’a examinée ait procédé d’une manière brutale. D’abord le spéculum qu’elle a introduit en elle s’est cassée. Ensuite, elle a introduit ses doigts brutalement en elle sans même utiliser une lotion pour faciliter l’introduction.

Vu la brutalité avec laquelle la doctoresse a procédé, la femme dit avoir beaucoup saigné. Elle et le fœtus auraient pu mourir, avance-t-elle. Suite à cela, elle a passé trois jours à l’hôpital. La femme a ensuite été examinée par un autre médecin. Vu qu’elle est blessée, le fœtus pourrait descendre à n’importe quel moment, lui a-t-il prévenu.

Le 5 août, le mari a rapporté le cas au poste de police de l’hôpital. L’affaire a été relayée aux Casernes centrales. La rédaction s’est entretenue avec le Dr Ismet Nawoor, gynécologue et directeur de l’hôpital (RHD) Dr A. G. Jeetoo. Il a déclaré être au courant du cas. Il a invité le couple à venir le voir ou à écrire à l’administration de manière formelle. Après la plainte officielle, il a assuré qu’il ferait toute la lumière sur cette affaire.

Le ministère de la Santé a aussi été mis au courant de l’affaire à travers un e-mail envoyé à son attaché de presse.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !