Live News

Une femme enceinte meurt, son bébé aussi : «Elle devrait être hospitalisée aujourd’hui», confie en larmes l’époux

Il n’en revient pas. Binyamine Kurmally, 31 ans, vient de perdre son épouse, Amber Hassan, une Pakistanaise de 41 ans et le bébé qu’elle portait. La quadragénaire est décédée lors d’une intervention chirurgicale, à l’hôpital Jeetoo, ce mardi matin 25 juin. Son accouchement était prévu initialement pour ce jeudi.

«Il était aux alentours de 3 heures ce matin quand mon épouse a commencé à se sentir mal. Li ti pe senti extremement faib et li ti pe gagne extra douleur partou. Elle a été transportée à l’hôpital. Les médecins ont tout fait pour la soigner. Li ti bizin admet a lopital azordi pou li accouche par césarienne dans deux zours », a confié en larmes Binyamine Kurmally qui habite à Plaine-Verte.

«Au moins 40 % de chance que ma femme survive», selon son époux

Selon les premières déclarations de l’époux, sa femme a cessé dans un premier temps de respirer pendant quelques secondes. «Sa fin affecte bebe la et il n’a pas survécu. L’état de santé de mon épouse était très critique. Elle avait au moins 40 % de chance pour survivre», a affirmé Binyamine Kurmally, complètement abattu aujourd’hui.

Amber Hassan laisse derrière elle deux enfants en bas âge de un et trois ans.

De son côté, le personnel soignant est d’avis que le bébé était déjà mort à l’arrivée de sa mère à l’hôpital. Mais, selon Binyamine Kurmally «kan nou ine rant lopital, li (le bébé) ti pe encore respire».

Le ministère de la Santé a été prévenu des faits et le rapport de l’autopsie est attendu.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !