Faits Divers

Une femme enceinte et son fils périssent dans un accident - Marie-Ange : «Ce chauffeur sans permis roulait à vive allure»

Clarissa Clarissa, ici avec Ismael, attendait un autre enfant.

Il aura suffi de quelques secondes pour que sa vie bascule. Marie-Ange a perdu, mercredi 14 mars, sa fille Clarissa Hollandais (20 ans), et son petit fils Ismael (2 ans) dans un accident sur la route principale de La Prairie. La jeune femme était enceinte. Le chauffeur a concédé avoir commis une erreur bien que son permis de conduire ait été suspendu.

La famille Hollandais est anéantie après la disparition brutale de Clarissa et de son fils Ismael Luximon. La défunte devait accoucher ce 30 mars. Clarissa, Ismael, Théresa (également enceinte), Donovan G., l’époux de Théresa et leur fils de 2 ans, revenaient d’une prière. Arrivant à La Prairie, la voiture, conduite par Yash Kardaree  (21 ans), a dérapé et a fait plusieurs tonneaux. Clarissa et son fils sont morts sur le coup. Quant à Théresa, elle est toujours admise à l’hôpital Victoria de Candos.

Marie-Ange, la mère de Clarissa (39 ans), ne peut contenir sa tristesse devant un tel drame. Après avoir vu la voiture accidentée dans les journaux, elle ne cache pas sa colère. « C’est impardonnable ce qu’a fait ce chauffeur. Son permis de conduire a été suspendu, il aurait dû assumer ses responsabilités. J’aurais pu perdre ma fille Théresa qui est également enceinte. Son état de santé est jugé critique. Sa sofer-la finn arass mo la vi zanfan. »

Cette mère inconsolable explique que sa fille Théresa n'est pas au courant de la mort de Clarissa et de son fils. « Théresa ne cesse de demander la nouvelle de sa sœur Clarissa et de son neveu Ismael. On a dû lui mentir sur avis du médecin. Cela pourrait avoir un impact sur sa santé. Ce chauffeur sans permis roulait à tombeau ouvert. Ce qui a coûté la vie à ma fille et mon petit-fils, selon mon gendre », se lamente Marie-Ange.

Marie-Ange raconte que son cœur de mère a saigné quand elle a vu sa fille sur le canapé. Elle soutient qu’elle n’a pu identifier sa fille car celle-ci avait eu le visage écrabouillé. La trentenaire relate que le chauffeur lui a arraché la joie de vivre. « Clarissa était l’aînée de la famille et elle faisait le bonheur des siens. Elle attendait avec joie la naissance de son bébé, mais ce chauffeur a tout détruit. Pour moi, c’est un crime et non pas un accident. Le chauffeur savait qu’il n’a pas le droit de prendre le volant, mais malgré tout, il l’a fait et a fait fi des autorités. C'est un danger public. »

La famille Hollandais compte réclamer Rs 25 millions de dommages à Yash Kardaree qui était au volant de la voiture. « J’ai perdu Clarissa qui était enceinte et mon petit-fils Ismael. C’est très dur pour moi. Ce chauffeur ne pourra me rendre mon enfant », crie en larmes Marie-Ange. Et d'ajouter que sa fille Théresa souffre de complications.

Marie-Ange confie au Défi Plus que sa fille a déjà subi trois opérations majeures et devrait encore faire l'objet d’autres interventions. « Théresa souffre énormément. Je ne peux la voir dans de telles conditions. Je demande à la population de prier pour son enfant et elle. Monn fini perdi mo lame drwat. Mo pa anvi perdi mo lot lame. »

Mirella, la grand-mère paternelle d’Ismael, est accablée. Elle ne cesse de murmurer : « kifer finn pran lavi mo Ismael ». Pour elle, le garçonnet était le rayon de soleil de la famille, car il était le premier petit-enfant. « Ce chauffeur doit être sévèrement puni », avance Mirella


Yash Kardaree reconnaît avoir commis une erreur

Yash Kardaree, le chauffeur de la voiture, n'avait pas de permis.

Yash Kardaree, le chauffeur qui avait pris la fuite après l’accident, a été interrogé, vendredi, après deux jours d’hospitalisation. Interrogé en présence de son homme de loi, Me Drawnacharya Ortoo, il est passé aux aveux. Le jeune homme a avoué avoir commis une erreur. Il raconte aux hommes de l’inspecteur Seewoosungkur qu'aux petites heures de mercredi, il se trouvait à Bel-Ombre chez un proche où il assistait à des prières. Selon lui, Clarissa et ses proches y étaient aussi.

« Après les prières, Clarissa m’a approché et m'a dit qu’elle ne sentait pas bien. Elle m’a demandé si je pouvais la déposer chez elle à Baie-du-Cap. En voyant son état, j’ai accepté de la raccompagner. Sa sœur, son beau-frère et leur enfant ainsi que le fils de Clarissa sont montés dans la voiture », explique-t-il aux enquêteurs. Il dit qu'il roulait à 80 km/h. À La Prairie, la voiture a fait plusieurs tonneaux. « Je ne sais pas comment cela s'est produit », souligne-t-il dans sa déposition.

Interrogé quant au fait qu’il n’a pas le droit de conduire, son permis ayant été suspendu depuis l’année dernière, après plusieurs délits, Yash Kardaree dit reconnaître avoir commis une erreur. Après son interrogatoire, le chauffeur a comparu devant le tribunal de Souillac, où une charge provisoire d’homicide involontaire a été déposée contre lui. La police ayant objecté à sa remise en liberté, il a été reconduit en cellule policière.


Le rescapé Donovan : «Le chauffeur roulait à tombeau ouvert»

Donovan G., l’époux de Théresa, explique à la police que Yash Kardaree roulait à tombeau ouvert. Il dit que ce drame aurait pu être évité. « Vu qu’il y avait deux femmes enceintes et deux enfants en bas âge, j’ai dit au chauffeur de ralentir, mais il ne m’a pas écouté », dit Donovan G. aux enquêteurs. Quant à Théresa, la police attend qu’elle se rétablisse pour enregistrer sa version des faits.

 

Jouer Mega Millions