Live News

Une décision attendue ce vendredi : vers la sortie de la zone rouge pour certaines régions 

La police a été placée dans différents endroits faisant partie de la zone rouge pour surveiller le mouvement des automobilistes

À deux semaines de la fin du confinement, le High Level Committee se penche sur la levée des restrictions dans certaines zones. C’est ce vendredi que la décision d’enlever certaines régions des zones rouges sera finalisée. 

Nous avons eu la confirmation du Bureau du Premier ministre, dans la soirée du jeudi 15 avril. Cette décision survient, après que le pays  n’a pas eu de nombreux cas dans la communauté. 

Donc, après avoir examiné les cas détectés en quarantaine et après les avoir liés aux différentes zones rouges, les techniciens aviseront le comité sur les régions qui sont hors de danger. Une sortie de zones rouges graduelles (par région) est préconisée. 

Le travail en amont est très scientifique. Les dates des derniers cas détectés dans la communauté sont classées par région. Il faut estimer les risques que ces personnes aient pu contaminer d’autres. Ensuite il faut ajouter quatorze jours au minimum pour avoir la date à laquelle chaque région pourra sortir de la zone rouge. Les techniciens ne négligent pas non plus les cas positifs détectés en quarantaine et leurs recherches de contacts. 

Après l’analyse des données, la liste des régions qui sortent de la zone rouge sera avalisée. La police devra alors aviser le public, mais la surveillance de ces zones sera maintenue. 

Dans le Sud, Surinam, Riambel, Chamouny, Rivière-des-Galets, Chemin-Grenier et Chamarel seront les derniers à sortir de la zone rouge. Des habitants de ces villages ont été testés positifs en quarantaine durant la semaine. Certains sont dans des centres de soins dans des hôtels du Nord.

Les zones rouges  

Glen Park, Hollyrood, La Marie, La Caverne, Quinze-Cantons, Henrietta, La Brasserie, Résidences Atlee, Camp-Bombaye, Jonction-Diolle, route Très Bon n° 1 à La Vanille, la rue Frederick Bonnefin, de Curepipe au supermarché Winner’s de Forest-Side, 16e Mille et la région de Bigara sont des « localized red zones ». 

Mesnil, Castel, Eau-Coulée, Camp-Fouqueraux et les villages du sud : Surinam, Riambel, Chamouny, Rivière-des-Galets, Chemin-Grenier et Chamarel. 

Historique

Le 12 mars, le Deputy Commissionner of Police, Krishna Jhugroo, avait annoncé que des régions des circonscriptions : 15 (La Caverne-Phoenix), 16 (Vacoas/Floréal) et 17 (Curepipe/Midlands) étaient passées en zones rouges. Plusieurs foyers de contamination y avaient été découverts. 

Le 2 avril ce fut au tour de villages dans le sud. Cependant, le 31 mars, des régions sont sorties des zones rouges : une partie de Curepipe et de Floréal, la zone industrielle de Valentina, Petit-Camp, la zone entourant Jumbo à Phoenix, Carreau-Laliane, Closel (en partie) et la région de Bonne-Terre (Vacoas). 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !