Live News

Une coiffeuse après son arrestation : «Mo plante pie gandia pour mo vande»

La police était en présence de renseignements selon lesquels une coiffeuse de Résidence Iriss Mapou, Henrietta, Vacoas, vendait du cannabis à son domicile. 

C'est ainsi que dans la soirée de mardi, des enquêteurs de la Special Anti Robbery Squad de la Western Division, munis d'un mandat de perquisition signée par le surintendant de la police Bansoodeb, ont effectué une descente chez elle. 

Une fois sur place, cette coiffeuse de 41 ans qui se trouvait dans son salon a été soumise à une fouille corporelle par une policière.  Rien de compromettant n'a été découvert sur elle. 

Les hommes du chef inspecteur Seewoo et du sergent Botharrygadoo ont ensuite passé sa maison au peigne fin. Dans sa cuisine, une certaine quantité de feuilles de cannabis pesant au total 1,9 gramme a été découverte. Dans l'arrière-cour, des policiers ont découvert treize plants de cannabis cultivés dans un seau en plastique. 

La coiffeuse a été immédiatement placée en état d'arrestation. Soumise à un interrogatoire serré, elle a reconnu être impliquée dans le trafic de cannabis.  «Mo même monn plante sa bann pie gandia la, mo ti pou kass so fey kan li grandi pour mo vande», a-t-elle avoué.

Elle a ensuite été conduite au poste de police de Vacoas où elle a été placée en détention. La coiffeuse fait l'objet d'une accusation provisoire de «drug dealing» et de «cultivating cannabis plants» devant le tribunal de Curepipe.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !