Faits Divers

Une bande spécialisée dans le vol avec effraction dans les voitures mise hors d’état de nuire

Photo d'illustration

Ils se sont spécialisés dans le vol avec effraction dans les voitures et, pour commettre leurs méfaits, ils utilisaient un garçon de 11 ans comme éclaireur. Au palmarès de cette bande organisée, on dénombre au moins une dizaine de vols commis en 2019.

Le vendredi 3 janvier, la CID de Port-Louis Sud, sous la supervision du DASP Dussoyne et assistée par le DCI Ragavoodoo, a monté une opération pour démanteler ce réseau. C’est après avoir mené une enquête minutieuse et obtenu des informations valables que la police a pu mettre sur pied l’opération, qui a porté ses fruits.

La dernière victime en date est un technicien de 30 ans de nationalité autrichienne résidant à Poste-la-Fayette. Il a consigné une déposition au poste de police de Pope Hennessy pour vol, le 11 décembre dernier. Dans sa plainte, il a expliqué qu’à son arrivée à Maurice, il s’est rendu à Port-Louis aux alentours de 11 h 30 dans une Suzuki Celerio de couleur blanche, qu’il avait louée à l’aéroport. Une fois à Port-Louis, il a garé le véhicule sur un parking situé à gauche et faisant face au Champ-de-Mars.  

À son retour à 16 h 15, il a remarqué que la vitre à l’arrière de la voiture était brisée et que ses effets personnels avaient disparu. Il a immédiatement procédé à un inventaire des objets volés. Parmi se trouvaient un appareil photo, des accessoires pour natation, une lampe torche, des trousses de premiers soins et des vêtements. La valeur du butin est estimée à Rs 85 000. L’affaire a été tout de suite référée à la CID de Port-Louis Sud.

Le 18 décembre 2019, à la suite des renseignements, les enquêteurs ont procédé à l’arrestation d’un jeune garçon de 11 ans habitant Vallée-Pitot. Ce dernier a confirmé sa participation aux divers vols commis par la bande. Il a aussi expliqué aux enquêteurs qu’il faisait le guet pendant que les autres membres de la bande commettaient les vols. Suite aux déclarations du jeune garçon, les policiers se sont mis à leur recherche.

Dans la soirée de vendredi, aux alentours de 20 h 30, c’est en se basant sur d’autres informations obtenues que les éléments de la CID Port-Louis Sud se sont rendus à la Citadelle. Une fois sur place, ils ont remarqué une Toyota de couleur blanche immatriculée en 99 garée sur un parking avec, à son bord, deux individus à l’air louche. Les policiers leur ont demandé de révéler leur identité. L’un s’est présenté comme Nadeen Nathoo, 29 ans, maçon de profession habitant à la rue Mamelon Vert, à Vallée-Pitot. Le deuxième individu a indiqué aux policiers qu’il s’appelait Javed Golaup, qu’il était âgé de 28 ans et habitait Le Hochet. Conduits au bureau de la CID de Port-Louis Sud, les deux hommes n’ont pas tardé à confesser avoir participé à au moins une dizaine de vols de voitures avec effraction, dont celle de l’Autrichien.

Durant la même nuit, les enquêteurs se sont rendus chez un certain Zaheer Maharaulee, à la rue Inkerman, à Vallée-Pitot, où ils ont procédé à l’arrestation de celui-ci. L’homme, soupçonné de faire partie du gang, est vite passé aux aveux.

Concernant la Toyota blanche dans laquelle se trouvaient les deux individus au moment de leur arrestation, les policiers ont remarqué que les conducteurs utilisaient un faux certificat de fitness, ainsi qu’une assurance appartenant à un autre véhicule. De plus, il n’y avait aucune vignette de déclaration. Le véhicule a été saisi comme pièce à conviction. Quant au chauffeur, il fait face à une autre charge, celle de « forging documents, driving motor vehicle without certificate of insurance, fitness and no mvl ». Il a fait valoir son droit de garder le silence.

Les policiers, ayant retrouvé une caméra de la marque Panasonic Lumix FZ300, en ont envoyé des clichés par WhatsApp à l’Autrichien qui avait déjà quitté l’île. Il a positivement identifié la caméra comme faisant partie de ses objets volés. Il a indiqué être satisfait du travail accompli par la police mauricienne et a félicité les enquêteurs.

Une charge provisoire de vol a été logée contre les trois suspects qui ont été placés en détention. L’enquête se poursuit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !