Live News

Une ado avait été abusée sexuellement par trois hommes : Ganessen Valaydon condamné à cinq ans de prison

Il avait été condamné, le 22 août 2019, à quatre ans de prison, pour traite d’êtres humains.

Le récidiviste Ganessen Valaydon, 28 ans, fait de nouveau parler de lui. Il a été condamné, à cinq ans de prison, le 19 octobre, pour avoir fait une adolescente de 15 ans d’être abusée sexuellement par trois hommes. Il a aussi écopé de six mois de prison pour débauche. Délits avaient été commis entre le 27 juin et le 29 juin 2010, à Albion. La cour a également ordonné que l’accusé soit placé pendant deux ans sous la supervision de la police. Cela après qu’il ait purgé sa peine. Toutefois, il aura à purger ses peines simultanément. 

En juin 2010, Ganessen Valaydon (Kouyouk) avait 17 ans et il était le petit ami de la déclarante qui avait 15 ans. 

Il était au courant que celle-ci était mineure. Il avait demandé la permission de la sœur de la déclarante pour sortir avec cette dernière. Lors de cette sortie, il lui avait donné du rhum. Il l’aurait alors obligé à avoir des rapports sexuels avec trois hommes, du 27 au 29 juin 2019, à Albion. 

Il avait répondu devant la cour intermédiaire, à trois accusations de « causing a child to be sexually abused by another person » et d’une accusation de « debauching youth ». Les quatre accusations formelles avaient été logées, le 10 mai 2016, par le directeur des poursuites publiques. 

La déclarante avait eu des rapports sexuels avec trois hommes : un laboureur de 21 ans, un planteur de 26 ans et un maçon de 21 ans. L’accusé était présent, lorsqu’elle a été abusée par les trois hommes.

Le 30 juin 2021, l’accusé a plaidé coupable et a présenté des excuses. Et sous serment devant le tribunal, il a expliqué qu’il est marié et qu’il est le père d’un enfant. Il a ajouté qu’il est le seul à travailler pour subvenir aux besoins de sa famille. 

Situation vulnérable

Dans son verdict, la magistrate Ashwina Jalloo a avancé qu’elle ne peut pas ignorer la situation vulnérable dans laquelle s’est trouvée la déclarante dans cette affaire. Elle a avancé que la déclarante ne savait pas qu’elle allait vivre une telle épreuve.

De plus, la magistrate a pris en considération le casier judiciaire de l’accusé qui a été condamné pour traite d’êtres humains et pour abus sexuel en 2019. De plus, il a aussi été condamné pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure en 2021. Ce qui démontre, selon la magistrate, que l’accusé, malgré son jeune âge, a une tendance à commettre des délits à caractère sexuel.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !