Faits Divers

Un trafic de bétail démantelé 

Kushal, un habitant d’Upper Vale, Yudish, un contracteur de 23 ans et Anoop, un peintre de 27 ans, qui habite Bois-Rouge, ont été arrêtés pour vol de bétail par la Criminal Investigation Division (CID) de Goodlands, le 9 septembre. 

Quinze moutons et chèvres avaient été volés chez un éleveur dans la soirée du dimanche 8 septembre. Et c’est le lendemain que ce dernier a découvert le pot aux roses. Il n’a pas tardé à rapporter l’affaire à la police. 

Après un premier constat, les policiers ont privilégié un vol prémédité. La raison est qu’une fourgonnette était garée non loin du cheptel. Les enquêteurs ont alors ciblé trois éleveurs, des habitants de Pamplemousses et d’Upper Vale. 

Officiellement, ces individus exercent d’autres métiers, cependant, ils opèrent aussi dans le domaine de l’élevage d’animaux. 

Lors de son interrogatoire, Kushal est passé aux aveux. En deux occasions, le 8 septembre et il y a deux semaines, il avait acheté trois moutons et aussi une chèvre de Yudish, pour la somme de Rs 14 500. Par la suite, il a vendu deux moutons à un certain Tanveer, un habitant de Plaine-des-Papayes.  Il a aussi vendu une chèvre à un certain Ziyaad, qui habite Pailles, pour la somme de Rs  12 000. Ziyaad et Tanveer sont recherchés par la police. 

Aveux

Yusdish a confié aux enquêteurs qu’en juillet, il avait acheté huit animaux : cinq moutons et trois chèvres d’un certain Dev D. pour Rs 25 000. Par la suite, il avait vendu trois chèvres et trois moutons à Kushal. Cependant, un mouton et deux chèvres sont morts. Yusdish a voulu aider la police à retracer Dev D., en vain, ce dernier n’étant pas chez lui. 

Lors d’une perquisition policière au domicile de ces derniers, huit des quinze animaux ont été récupérés. Les policiers soupçonnent que les autres animaux auraient déjà été vendus. 

Anoop est également passé aux aveux. Selon lui, Dev D., lui a demandé de garder ses cinq moutons et ses trois chèvres, dans un enclos à son domicile. Il devait être rénuméré Rs 1 000 par jour. Sauf que le lendemain, Dev D. est venu récupérer ses animaux. 

Après avoir passé la nuit du lundi 9 septembre en cellule policière, les trois suspects ont comparu devant la cour de district de Rivière-du-Rempart, le mardi 10 septembre. 

Ils répondent d’une accusation provisoire de « larceny more than two in number ». Ils ont été reconduits en cellule policière. L’enquête est menée par l’inspecteur Gungah sous la supervision du surintendant de police Gukhool.

La police tente de retrouver les animaux manquants.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !