Live News

Un tandem de présumés escrocs mis hors circuit

Harry Krishna Murden et Dharmanaden Sambon. Harry Krishna Murden et Dharmanaden Sambon.

La police a mis fin à leur petit manège. Dharmanaden Sambon, 56 ans, et Harry Krishna Murden, 66 ans, deux présumés escrocs, ont été arrêtés. Ils sont soupçonnés d’avoir fait de fausses promesses de vente de terrain et d’avoir émis des chèques sans provision. Ils auraient fait plusieurs victimes  à travers le pays depuis 2014.

Leur mode opératoire était simple. Ils plaçaient des annonces dans des journaux à l’effet que leur compagnie, Samben Properties, proposait un terrain de 80 toises à la vente à Petit-Verger, Pointe-aux-Sables. Le prix : Rs 700 000. L’offre étant alléchante, les appels pleuvaient. Les potentiels acquéreurs prenaient rendez-vous pour une visite du site. Une fois l’accord conclu, les clients étaient priés de faire un dépôt de Rs 300 000. Pour la balance restante, c’est devant un notaire que le paiement se ferait. C’est du moins ce qu’indiquaient Dharmanden Sambon et Harry Krishna Murden à leurs victimes.

Certains clients ont attendu trois à quatre ans… sans jamais obtenir le rendez-vous tant attendu chez le notaire, afin d’obtenir leur titre de propriété. Se sentant lésés, ceux qui avaient déjà avancé une somme d’argent ont exigé d’être remboursés. Les deux directeurs de Samben Properties ont accepté et leur ont remis des chèques. Cependant ceux-ci n’ont pu être honorés.

À ce jour, quatre victimes ont déjà porté plainte à la police. Les enquêteurs soupçonnent néanmoins que les deux présumés escrocs auraient fait de nombreuses autres victimes. L’opération a été menée par l’Anti Robbery Squad de Port-Louis Sud, sous la supervision du sergent Rattinapoulle et le surintendant Sailesh Kumar Beeharry.

Shehzad Jaddoo