Actualités

Un projet de Smart City prend forme à Riche Terre

Le ministère du Logement et des Terres et la Silkroad International Investment Co. Ltd ont signé, vendredi, un accord portant sur un bail de 100 arpents à Riche-Terre sous le Smart City Scheme.

Cet accord porte, d’un côté, la signature de Dalida Allagapen, Acting Permanent Secretary dudit ministère, et de Xing Lianjun, président du conseil d’administration de Silkroad International Investment Co. Ltd. Il a été conclu en la présence du ministre Showkutally Soodhun. Suivant cet accord, les travaux de construction devront commencer en novembre pour être complétés dans sa totalité dans cinq ans. La compagnie chinoise investira Rs 5 milliards dans la première phase de ce projet devrait être complété d’ici 2019. Elle comprend un complexe commercial intégré, une salle de réception, des hôtels pour hommes d’affaires, des facilités éducatives et un club d’affaires. On s’attend à la création de 1 200 emplois directs. Intervenant lors de la signature de cet accord, Showkutally Soodhun a parlé du cas des 227 planteurs de Riche-Terre. Ils avaient été évincés de leurs terres dans le sillage du projet de Jin-Fei. Le ministre du Logement et des Terres a fait ressortir que deux sites ont été identifiés pour 121 planteurs de légumes. L’un se trouve à Khoyratty et l’autre à Mon-Goût. Le tirage au sort pour départager les lots de terre aura lieu le 2 juin en présence du Premier ministre sir Anerood Jugnauth. Le ministre a rappelé qu’à ce jour, 106 planteurs de canne à sucre de Terre-Rouge ont bénéficié chacun de 10 perches de terres pour des besoins résidentiels. De plus, a-t-il affirmé, 86 autres auront des « serviced lots » à Khoyratty et les 20 autres qui ont construit leurs maisons sans autorisation seront régularisés.

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !