Live News

Un motocycliste fauché par un camion - Son épouse : «Zot tou ti contan li»

Sachin venait de prendre de l’emploi dans une clinique.

Hurish Hurdoyal, aussi appelé Sachin, 43 ans, a trouvé la mort dans un accident sur la route principale à Bramsthan, le 10 janvier. Il était à motocyclette avec son neveu de 18 ans, quand un camion les a heurtés. Grièvement blessé, il a rendu son dernier souffle le mercredi 12 janvier.

La victime laisse derrière elle ses deux filles. L’aînée est actuellement en Grade 8, et la petite dernière est âgée de deux ans. À la rue Jeebun, Bramsthan, où habite la victime, Ushna, son épouse, tente de tenir le coup. « Zot tou ti kontan li. Sachin ti kontan riye, badine », pleure-t-elle.

Après avoir exercé un moment en tant que vigile, Sachin avait pris de l’emploi dans une clinique de l’Est. « Il y a quatre mois, il a commencé comme Usher dans cette clinique. Il aimait son travail. Il partait tôt le matin et à 17 h 30, il était déjà à la maison », explique la veuve.

Son temps libre, Sachin le passait avec ses enfants, avec son chien, ou en faisant du bricolage. « Il aimait bricoler », dit Vikram, frère de la victime. « Il aimait aussi les bêtes. Il s’occupait d’un berger allemand », ajoute ce dernier.

Le lundi 10 janvier, il était à son domicile. « Li ti pe bizin enn pies pou enn travay plonbri », raconte son frère. Vers midi, avec son neveu de 18 ans, ils sont sortis pour se rendre à la quincaillerie du coin. Mais nul ne pouvait imaginer que le malheur allait frapper.

« Mo frer tinn fini tir flasher pou rant dan drwat. Enn kamion ti pe roule dan mem direksyon, li ti pe double lor la linn blan. Linn rant dan lot lane. Mo frer ti pe rant lor parking kinkayri kan kamion la finn tap ar li. Kan linn tonbe linn blese grav. Mo garson ki ti avek li inn blese osi. Pou li, mwin grav », explique Vikram.

Sachin s’est retrouvé aux soins intensifs. Le 12 janvier, il a rendu l’âme. « Sofer kamion la ena 79 ans. Mo pa konpran kouma enn dimoun sa laz la kapav ankor kondir. Konpani la bizin fer bann tes medikal ek lavi pou sa bann vie dimoun la », fustigent les proches de la victime.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !