Bollywood

Un mandat d’arrêt lancé contre Remo D’Souza

Remo D’Souza Remo D’Souza

Le chorégraphe-réalisateur Remo D’Souza se trouve au centre d’une controverse. Un mandat d’arrêt a été lancé contre lui par une Cour de justice de Ghaziabad. Le mandat a été émis par l’additional chief judicial magistrate Mahendra Rawat.

Il est allégué dans l’acte d’accusation que Remo D’Souza aurait pris un emprunt de Rs 50 millions auprès de Satyendra Tyagi, un résident de Ghaziabad, pour le financement d’un film en hindi. Il aurait promis de rembourser la somme de Rs 100 millions y compris les intérêts. Cependant, l’argent n’a jamais été remboursé. Le mandat d’arrêt a été lancé quand Remo ne s’était pas présenté devant l’instance judiciaire.

Le film en question est DOA: Death of Amar de Remo D’Souza Entertainment, sorti le 16 août 2014. Produit par Remo D’Souza, il a été dirigé par Param Gill. Les principaux artistes sont Rajeev Khandelwal, Zareen Khan, Prashant Narayanan et Murli Sharma. Le thriller tourne autour d’un acteur (Rajeev Khandelwal) en herbe qui est empoisonné et il ne lui reste que quelques heures à vivre. Il doit révéler qui a tenté de le tuer et les raisons de cet acte.  

Remo D’Souza vient de compléter Street Dancer 3D, film qu’il a produit pour Bhushan Kumar. La distribution comprend Varun Dhawan, Shraddha Kapoor, Nora Fatehi et Prabhu Deva. Il sortira le 24 janvier 2020.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !