Live News

Un infirmier accusé d’avoir volé une boulette d’héroïne : interrogatoire de deux officiers de l’Adsu

L’étau se resserre autour de deux officiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) dans le cadre de l’enquête menée sur le vol d’une boulette d’héroïne par un infirmier à l’hôpital de Rose-Belle, dimanche dernier. Les deux limiers de l’Adsu étaient placés comme sentinelle auprès de la mule sud-africaine admise à l’hôpital depuis trois jours. Soit le temps qu'elle ne purge les boulettes d’héroïnes.

Néanmoins, cette affaire a pris une toute autre tournure quand une boulette de drogue a été retrouvée dans la poche de l’infirmier. Comment le passeur sud-africain a-t-il pu purger cette drogue sans que les deux sentinelles ne soient au courant ? Une question à laquelle ils ne semblent pas pouvoir répondre…

Dans le sillage de cette enquête, un patient de 57 ans a été arrêté après avoir été incriminé par l’infirmier. D’autres infirmiers, affectés dans la salle où le passeur était sous surveillance policière, ont été entendus par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department. D’après nos recoupements, ils ont expliqué n’avoir rien remarqué d’anormal ce jour-là.

S’agit-il de l’opération d’un réseau bien organisé ? L’enquête se poursuit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !