Faits Divers

Un homme tente d’égorger un constable : une intervention policière qui finit en sang 

pailles Le constable a eu une entaille au menton et a failli avoir deux doigts sectionnés.

« Missie pardonn mwa monn fer enn errere ! ». Mohammadally Rumjaun, 51 ans, se retrouve dans de sales draps. Lors de son interpellation par la police, samedi après-midi, cet habitant de Pailles a agressé un constable à coups de sabre, manquant de peu de l’égorger. Il l’a tailladé au menton et a failli lui sectionner deux doigts. Le suspect, un mécanicien, a été arrêté et le policier admis à l’hôpital.

C’est vers 12 h 50 que le poste de police de Pailles a reçu une requête concernant un homme qui semait la terreur avec un sabre à l’avenue Dodo. Un sergent et deux constables se sont rendus sur place pour tenter de calmer les esprits. Sur les lieux, les policiers sont tombés sur un homme qui paraissait agité, et qui faisait un vacarme. Il tenait un sabre et menaçait ceux présents. Les deux constables se sont dirigés vers lui pour le rappeler à l’ordre. Une intervention qui n’a fait qu’envenimer les choses. 

L’homme s’est rué vers l’un des policiers et a essayé de lui trancher la gorge. Le policier est parvenu à esquiver le coup. Il s’est blessé cependant au menton et aux doigts. Le suspect ne s’est pas calmé pour autant car juste après, il a tenté d’asséner un second coup au policier. Une nouvelle fois le policier a réussi à se défendre. Dans le feu de l’action, son uniforme s’est déchiré. Le sergent et son autre collègue sont intervenus. C’est avec beaucoup de difficulté qu’ils sont parvenus à maîtriser le fauteur de trouble. 

Les officiers ont fouillé sa voiture. À l’intérieur, ils ont retrouvé un autre sabre, un couteau et une flèche artisanale faite avec un tuyau en métal.  Après s’être calmé, il a présenté ses excuses aux policiers. « Monn fer enn erreur », leur a-t-il dit. Mais ses excuses ne serviront à rien. Mohammadally Rumjaun a été mis en état d’arrestation et sa voiture placée sous séquestre au poste de police de Pailles. Le policier blessé lors de cette intervention a été conduit à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Il a eu une entaille au menton et ses deux doigts ont failli être sectionnés. Il a été touché au tendon. Il a été admis et dimanche il a dû subir une intervention. Il se remet douloureusement.

Quant au suspect, il fait l’objet d’une inculpation pour agression sur un policier avec effusion de sang. Il a été maintenu en cellule policière et sera présenté ce lundi en cour de Port-Louis.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !