Live News

Un faux inspecteur de la CID, qui escroquait les proches de détenus, a été arrêté

Zakir Ramputh s’est fait finalement prendre après des mois de cavale.

Il se faisait passer pour un inspecteur de la Criminal Investigation Division (CID) de Rose-Hill. Cependant, après avoir sévi pendant des mois, il s’est fait prendre par les hommes de l’inspecteur Kailash Deroochoonee de la CID de Terre-Rouge dans la journée du mercredi 22 janvier. Désormais, Zakir Ramputh, 45 ans, a affaire à de vrais policiers qui le soupçonnaient d’être l’auteur de plusieurs cas d’escroquerie pour une somme totale de Rs 1,3 million. Son mode opératoire consistait à réclamer de l’argent aux proches des détenus. Il les proposait de faire « libérer » les suspects arrêtés par la CID pour avoir commis divers délits. 

Avec l’argent des fraudes, Zakir Ramputh a fait l’acquisition de plusieurs objets de valeur qu’il réglait avec des chèques sans provision. Depuis le mois de décembre 2019, l’escroc, qui faisait l’objet d’environ 20 plaintes, était recherché par la police. Pressé de questions par les hommes de l’inspecteur Deroochoonee et confronté à des éléments de preuves, Zakir Ramputh s’est vu dans l’obligation d’avouer ses diverses escroqueries. 

En novembre dernier, un habitant de Rose-Hill, âgé d’une vingtaine d’années, a été arrêté par la CID. Deux jours plus tard, Zakir Ramputh s’est présenté auprès des proches du suspect comme étant le chef d’équipe de la CID de Rose-Hill. Il a alors réclamé une somme de Rs 100 000 en expliquant à la famille du suspect que ce dernier a été épinglé pour avoir été incapable d'honorer des dettes. Le père du jeune homme a alors remis la somme requise par l’escroc dans l’espoir que son fils allait être relâché. Une fois l’argent en poche, Zakir Ramputh a disparu de la circulation. 

L’enquête policière a révélé que le présumé escroc a acheté divers objets dans différents magasins pour une valeur totale de Rs 1,3 million. Lors des différentes transactions, il avait émis des chèques sans provision en guise de paiement. 

Dans la journée du mercredi 22 janvier, le suspect de 41 ans a comparu devant le tribunal de Port-Louis. Il fait l’objet d’une inculpation provisoire d’escroquerie et a été maintenu en détention policière à des fins d’enquête.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !