Xplik ou K

Un faux agent à l’œuvre : il monte un plan pour détrousser des candidats au voyage

Photo d’illustration.

Plusieurs personnes se sont fait dépouiller par un pseudo agent de voyages opérant une compagnie fantôme. Elles ont bien payé le billet d’avion, mais  n’ont jamais pu voyager. Des chèques en bois sont utilisés par l’agent pour le paiement.

Ils sont nombreux ceux qui ont été menés en bateau par cet agent qui a mis au point un savant stratagème pour arriver à ses fins : se faire de l’argent facile. Le mode opératoire a été décortiqué lors de l’émission Explik ou ka du vendredi 30 mai, animée par Mélanie Valère-Cicéron et Ziyad Issac.

Karine (prénom modifié) habite Beau-Bassin. Elle a été prise,  comme des membres de sa famille, dans les filets de l’arnaqueur. « J’ai vu sur Facebook une Flash Sale, invitant les intéressés à réserver leurs billets d’avion pour Rodrigues. Comme l’offre m’a paru intéressante, j’ai contacté la personne en question pour réserver sept places. L’agent m’a dit que son agence est à Flacq et qu’il pouvait me rencontrer à Beau-Bassin pour m’éviter le déplacement. J’ai accepté et je lui ai communiqué tous les renseignements à travers e-mail », raconte l’intervenante. Et d’ajouter :

« L’agent est par la suite venu me voir avec des formulaires de réservation et m’a proposé de téléphoner personnellement à Air Mauritius pour des vérifications. C’est ce que j’ai fait et on m’a répondu que nos noms se trouvaient sur la liste des passages et que nous allions tous pouvoir voyager. On m’a communiqué le numéro de vol et l’heure du départ le 7 juin. Tout m’a paru dans l’ordre. »

Karine a alors demandé si le paiement a bien été effectué. « On m’a répondu : ‘Oui, vous êtes sur la liste des passagers et vous allez voyager’. » On ne lui a pas donné plus de précision au sujet du paiement. Rassurée, elle a remis la totalité du coût des billets d’avion à l’agent.

Deux semaines plus tard, raconte Karine, une de ses amies est venue la voir pour lui annoncer « une mauvaise nouvelle. » Elle lui dira que sa sœur avait pris un billet d’avion auprès du même agent. Lorsque la sœur de l’amie en question s’est présentée au guichet de l’aéroport, elle a appris que son nom ne figurait pas sur la liste des passagers. Elle a montré son billet, mais a dû se rendre à l’évidence : la réservation avait été faite, certes, mais annulée pour cause de non paiement.

Surprise de taille

La sœur aurait alors appris qu’il était possible de faire une réservation par chèque. Le temps que les services d’Air Mauritius soient informés que le chèque est en bois, le malfaiteur a lui déjà empoché l’argent de ses clients avant de disparaître.

Au cours de l’enquête menée par Karine et les siens, ils ont appris qu’il y a eu une tentative de la part de l’agent de faire 23 réservations par ce même subterfuge. Mais cette fois les choses ne se sont pas déroulées comme il le voulait. L’agence a bien accepté de prendre ses réservations, mais en lui signifiant qu’il pourra venir récupérer les billets dès que la banque aura donné le feu vert d’encaissement de la somme.

En ce qui concerne les billets d’avion pour sa famille et elle, l’habitante de Beau-Bassin dit avoir téléphoné et qu’elle a, dans un premier temps, eu confirmation que le paiement a été effectué. Elle a insisté et la réponse a été toujours la même. Mais cinq minutes plus tard, elle devait apprendre qu’il n’y a pas eu de paiement car le chèque n’a pu être honoré.

La rédaction a tenté de contacter l’agent, mais son numéro de téléphone n’est pas opérationnel.

Quelle est la marche à suivre ? Pour Me Bala Mukan, une action policière pour émission de chèque sans provision s’impose et un procès en réclamation au civil de la part des personnes qui ont été abusées. Affaire à suivre

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !