Explik Ou Ka

Un enfant agressé à l’école : l’enseignante n’a pas informé la direction

Ornella C., une habitante de la rue Dr Jeetoo à Trèfles, raconte que son fils de 5 ans a reçu un coup au ventre, à l’école, il y a environ deux semaines. L’enseignante, qui a été témoin de l’incident, a réprimandé l’élève qui l’a agressé. Un incident banal en apparence, mais ce n’est pas le cas.

Le coup reçu par le fils d’Ornella C. était si fort que, malgré lui, il a fait ses besoins dans son uniforme. Toutefois, la mère indique que ni elle ni son époux n’ont été avertis de l’incident par la direction de l’école. C’est une fois rentré chez lui que l’enfant a raconté à ses parents ce qui se serait passé. 

Dès le lendemain, sa mère est allée à l’école pour obtenir des explications. Cependant, un responsable lui a indiqué qu’il fallait attendre une semaine pour obtenir un rendez-vous avec le directeur de l’école.

« C’est après ma rencontre avec le directeur de l’école que j’ai compris que l’enseignante aurait dû rapporter l’incident à la direction. Ensuite, il fallait informer mon époux et moi par téléphone. Dans le cas de mon fils, on aurait apporté du linge propre. Cependant, elle n’a pas suivi la procédure. Je suis consciente qu’il peut y avoir des coups involontaires, quand les enfants jouent. Mais dans le cas de mon fils, personne ne nous a informés. Quand il nous a dit ce qui s’était passé, on l’a conduit à l’hôpital, mais personne n’a été capable de dire quelle était la cause de ses douleurs. Cela aurait pu être plus grave », raconte la mère.

Deenesh Seeharry, responsable de communication au ministère de l’Éducation, a indiqué que c’est la Roman Catholic Education Authority qui doit s’occuper de cette affaire, car cet incident s’est déroulé dans une école RCA. 

« Au niveau du ministère, nous allons demander un rapport complet sur ce qui s’est produit. Je tiens à faire ressortir qu’avec l’introduction du Nine-year schooling dans le système éducatif, il y a eu beaucoup de nouveautés, dont la formation continue de tous les enseignants. Ces derniers sont formés tous les trimestres et également pendant les vacances scolaires. Au sujet de ce garçon, la direction et les parents auraient dû être informés. Telle est la règle », indique-t-il.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !