Live News

Un dortoir de travailleurs bangladais cambriolé 

Plusieurs des objets volés des travailleurs étrangers ont été retrouvés

Quatre travailleurs bangladais sont tombés de nues lorsqu’ils ont regagné leur dortoir à rue Rosier, Amitié, dans la nuit du jeudi 3 juin, après une dure journée de travail, vers 20 heures. 

Le système de verrouillage du ‘locker’ de quatre des occupants du dortoir a été endommagé. Certains des casiers se trouvaient au rez-de-chaussée, tandis que quelques autres se trouvaient au premier étage. Les contenus des quatre casiers, dont bijoux en or, téléphones cellulaires, forte somme d’argent, gadgets électroniques et ordinateur portable, ont tous disparu. La valeur marchande des butins emportés s’élève à quelque Rs 100, 000. Le même jour, le responsable des ressources humaines de la compagnie pour laquelle les Bangladais travaillent a été alerté. Il a tout de suite rapporté le cas au poste de police de Rivière-du-Rempart.

Une semaine plus tard, les hommes de l’inspecteur Juggoo de la brigade criminelle de Piton, ont procédé à l’arrestation d’un présumé suspect, le dimanche 13 juin. Il s’agit d’un maçon de 29 ans. Nitish.T a alors été conduit au bureau de la Criminal Investigation Division (CID) de Piton. Au cours de son interrogatoire, il devait passer aux aveux.

Une perquisition à son domicile, à Amitié, a été effectuée en sa présence. Plusieurs des objets volés des travailleurs étrangers ont été retrouvés. Après son interrogatoire, le suspect Nitish.T a été placé en détention policière, sous une charge provisoire de vol. L’enquête suit son cours.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !