Faits Divers

Un conducteur sans permis renverse un policier : la douleur et la colère d’une mère qui prie pour que son fils survive

Un conducteur sans permis renverse un policier : la douleur et la colère d’une mère qui prie pour que son fils survive Jean Renaldo Mimi (à gauche) n’a pas de permis de conduire. Seebawtee Cowlessur est aux soins intensifs.

Seebawtee Cowlessur, 69 ans, ne cesse de prier pour son fils Manoj qui lutte pour survivre. Ce policier de 52 ans est admis aux soins intensifs, après avoir été renversé par une voiture le jeudi 3 janvier 2019 à Morcellement Saint-Antoine, Goodlands. « Si sa sofer la ti rest kot li, zordi mo garson ti pou dan so lakaz avec so fami. Kifer linn bizin pran loto roule kan li pena permi ? À cause de son imprudence, c’est une famille qui souffre. Ses enfants et son épouse sont bouleversés », dit-elle. 

Seebawtee dit placer son espoir en Dieu. « Depuis cet accident, je prie jour et nuit pour mon fils. Il est mon bras droit... Je demande à Dieu de le guérir. Vendredi, j’ai eu 69 ans et Manoj était sorti pour acheter de la viande pour le repas quand a eu lieu l’accident. Ce chauffeur a mis la vie de mon fils en péril », ajoute-t-elle, les larmes aux yeux. 

Soorooj, le frère du policier, explique que sa famille est sous le choc. « Cet accident a traumatisé notre famille. Ma mère ne peut se concentrer sur rien, car elle est stressée. On tente de la consoler, mais Dieu seul pourra sauver mon frère. J’ai du mal  à excuser ce chauffeur, car on souffre beaucoup à cause de son irresponsabilité », dit-il en colère.

Détention 

Le conducteur, Jean Renaldo Mimi, 20 ans, un habitant de Résidences Sainte-Claire, à Goodlands, a été arrêté, le vendredi 4 janvier 2019. Il avait pris la fuite après avoir percuté le policier qui était à moto. Il répond de deux accusations provisoires « Culpable Omission » et « Involuntary wounds and blows by imprudence ».

Jean Renaldo Mimi a expliqué qu’il s’était enfui parce qu’il a eu peur. Le jeune homme ne possède pas de permis de conduire et sa voiture n’est pas enregistrée. 

Il a participé à un exercice de reconstitution des faits samedi matin et a été reconduit en cellule policière.

L’enquête est supervisée par l’assistant commissaire de police Dawoonarain, Divisional Commander de la Northern Division.