Faits Divers

Un cas de violence domestique rapporté contre un pensionnaire

Marie, machiniste de 33 ans et mère de trois enfants, a été victime d’agression le vendredi 2 août. Le présumé suspect n’est autre que son père, un pensionnaire de 63 ans.

Selon la victime, qui habite chez son père en compagnie de sa famille, elle était en train de préparer ses enfants pour la crèche, lorsque son père a reproché à son fils âgé de 6 ans d’utiliser l’eau, alors que sa mère ne paye aucune facture. Cette dernière ne l’a pas apprécié. Elle était aussi mécontente du ton employé par son père.

C’est alors qu’une vive dispute a éclaté entre le père et la fille. Celle-ci a regagné sa chambre afin d’éviter que la situation ne dégénère davantage. Cependant, son père, qui ne l’entendait pas de cette oreille, lui a lancé : « Si to pa sorti dan sa lakaz la, pou ariv twa pli pir ki seki ti arive samdi tanto la. » La victime ajoute que son père, toujours furieux et agressif, l’aurait même menacée de la violer, si elle ne quittait pas sa maison.

Marie a eu des sueurs froides en entendant son père la menacer de viol. Immédiatement après ces menaces verbales, son père l’a attaquée physiquement. En effet, il  est entré dans sa chambre et l’a frappée à la tête avec un bâton. La victime a lutté pour se défendre. À un moment donné, le père a comprimé le cou de sa fille avec le bâton.

Le cousin de Marie, qui habite à côté, alerté par les éclats de voix, est intervenu pour lui porter secours. Il l’a aidée à sortir de la maison. Marie s’est rendue au poste de police de Pointe-aux-Sables, où elle a consigné une plainte pour violence domestique. Puis, munie d’un Form 58, elle s’est rendue à  l’hôpital A. G. Jeetoo, où elle a été soignée. Entre-temps, son père a pris la fuite après l’incident. Il est recherché par la police.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !