Faits Divers

Un Bangladeshi accuse son employeur de l’avoir torturé

La police de Piton a ouvert une enquête après qu'un ouvrier bangladeshi a déclaré avoir été séquestré, ligoté et torturé par son employeur. Le plaignant affirme qu’il travaillait dans une boulangerie. Son contrat a expiré quelques mois de cela, mais il n'a pas quitté le pays. L’ouvrier affirme qu'il a pu se libérer des griffes de son employeur et il a tout déballé à la police. Contacté, le boulanger rejette ces accusations.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !