Faits Divers

Un arbre s’effondre sur une voiture et tue Kamlesh - Babita, la mère: «J’ai perdu mon trésor»

L’impact a été terrible, le coup mortel. Un araucaria de plus de 20 mètres s’est effondré, lundi soir, sur une Nissan March, dans un parking à Vacoas. Kamlesh Bhundoo, 21 ans, qui se trouvait dans la voiture, a trouvé la mort. Sa petite amie, qui était en sa compagnie, a été blessée et elle est admise en clinique. Babita, 43 ans, pleure la mort de son fils. Kam, comme elle l’appelait affectueusement, est parti beaucoup trop tôt. « J’ai perdu mon trésor. C’est une partie de moi qui s’en est allée avec lui », lâche-t-elle. « Mes deux fils étaient très proches. Zot ti koma kalson ek simiz. Ils faisaient tout ensemble », explique Babita. « Kamlesh aimait faire du sport. Avec son frère Kailash, ils se rendaient régulièrement dans une salle de gym », relate, pour sa part, un cousin de la victime. La mort de Kamlesh a pris la famille au dépourvu. « Depuis cette tragédie, Kailash est abattu. Il s’est renfermé et ne cesse de regarder les photos de Kamlesh. C’est une épreuve difficile qu’il est en train de vivre », dit un proche. La famille garde de Kamlesh le souvenir d’un jeune homme généreux, amoureux des animaux, et d’un grand passionné.

Amoureux des animaux

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"1252","attributes":{"class":"media-image wp-image-1141","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"450","height":"524","alt":"La m\u00e8re de Kamlesh"}}]] La mère de Kamlesh

« Il a aidé beaucoup de gens. Kam ne supportait pas de voir un sans-abri faire les poubelles. Il leur achetait de quoi manger », raconte sa mère. Le Vacoassien aimait aussi les animaux. « Un jour, il m’a dit qu’il avait croisé un chien affamé et qu’il avait acheté un pain pour offrir à la bête. Je lui ai dit que son geste était noble », confie sa mère. Il aimait aussi les chats. « Nous n’avons pas de chats, mais certains venaient à la maison, car Kamlesh les nourrissait. Il leur donnait même des prénoms. Il était comme ça, mon fils. Il n’aimait pas voir les gens maltraiter les animaux », ajoute-t-elle. Kamlesh était un passionné d’informatique. « Il était souvent sur son ordinateur », explique un proche. D’ailleurs, après ses études, il avait pris de l’emploi comme technicien informatique dans une compagnie. Et cette année, il avait commencé à travailler pour Mauritius Telecom. Promis à un bel avenir, il croquait la vie à pleines dents, aux dires de ceux qui l’ont côtoyé. « Il y a trois ans, il avait fait la connaissance d’une fille. Depuis, ils se voyaient régulièrement. Ils avaient l’habitude de se rendre au London Plaza », dit sa mère. Le jour du drame, ils étaient ensemble sur l’aire de stationnement. « Kamlesh n’était pas allé travailler. Vers 17 heures, il a reçu un appel de sa petite amie lui demandant de venir la rejoindre. Il est allé à sa rencontre à pied », explique la mère du jeune homme. Un peu plus tard, sa mère a entendu les sirènes d’une ambulance et de la police. « J’ai téléphoné à Kamlesh, mais il n’a pas répondu. Peu après, j’ai reçu un appel m’informant qu’il avait eu un accident. J’ai couru jusqu’à l’aire de stationnement pour le voir. Il était grièvement blessé. » Un arbre de plus de 20 mètres s’était effondré sur la voiture dans lequel se trouvait le jeune homme, assis sur le siège du passager, à l’avant. Sa copine était au volant. Les éléments de la Special Mobile Force, la police de Vacoas et les sapeurs pompiers étaient sur place. Il a fallu deux heures pour extirper les deux jeunes de la voiture. La jeune femme, blessée au pied, a reçu des soins à l’hôpital Victoria, Candos, avant d’être admise en clinique. L’autopsie de Kamlesh Bhundoo, pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué son décès à une fracture de la nuque. Nombreux étaient ses amis, proches et collègues qui s’étaient déplacés, mardi à son domicile, à la rue Rev. Canon Canning, pour lui rendre hommage et pour témoigner leur sympathie à la famille. Ses funérailles ont eu lieu mardi après-midi.

Des termites ravageurs d’arbre

L’arbre qui s’est effondré sur la voiture est un araucaria. Cet arbre, originaire du Chili, peut atteindre jusqu’à 40 mètres de haut et un diamètre de 1 m 15. Selon un préposé du département des Bois et forêts, « il y a deux types d’araucaria à Maurice. Ils poussent dans des régions humide et semi-humide. L’arbre se trouvait sur une propriété privée. En général, le propriétaire nous informe quand il faut couper l’arbre. Il y a une procédure à respecter ». Ce sont des termites qui seraient à l’origine de l’effondrement de l’arbre. « Le tronc de l’arbre était vert. Ce qui veut dire que l’arbre peut avoir été rongé de l’intérieur par les termites. On ne peut pas dire avec exactitude depuis quand ces termites sont apparus. Il y avait également des vents violents », explique, pour sa part, un officier du ministère de l’Agro-industrie qui a inspecté l’arbre.

Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income