People

Udit Narayan à Maurice : «Mon père voulait que je devienne médecin ou ingénieur»

Le chanteur est accompagné de son épouse. En 2005, le couple a produit leur premier film bhojpuri à Maurice et qui a été primé « Meilleur Film en bhojpuri » aux National Awards en Inde. Le chanteur est accompagné de son épouse. En 2005, le couple a produit leur premier film bhojpuri à Maurice et qui a été primé « Meilleur Film en bhojpuri » aux National Awards en Inde.

Ce dimanche 1er mars, Udit Narayan retourne en Inde. Après 15 ans, il a donné un concert à Maurice. Le chanteur indien, apprécié pour sa belle voix et ses chansons romantiques, confie qu’il est le fils d’un agriculteur. Il a vu le jour à Bihar avant de continuer ses études au Népal. Puis, il a connu son tout premier succès en 1988, avec le film « Qayamat Se Qayamat Tak ». Bientôt, ses fans pourront apprécier sa voix prêtée à une chanson du film « Sooryavanshi » dont la sortie est prévue en mars.

« Les générations changent et avec, leur goût musical. Elles veulent écouter une musique éclectique. Mais une chose dont je suis sûr Old is Gold »

Vêtu d’une chemise à motifs floraux sur un pantalon marron, Udit Narayan se présente à Radio Plus à la rue Labourdonnais dans l’après-midi du vendredi 28 février. Il est accompagné de son épouse, Deepa. Ils font un sourire et disent « Namaste » au personnel. Le couple Narayan partage quelques mots avec les auditeurs de la radio station numéro 1 de l’île dans l’émission « Au Cœur de l’info ».

« Si vous avez un rêve à réaliser, vous pouvez le faire », indique Udit Narayan à Le Dimanche/L’Hebdo. Il raconte qu’il est né au Bihar en Inde. « Je suis le fils d’un agriculteur. Mon rêve était de devenir chanteur comme mes idoles Mohammed Rafi et Kishore Kumar. Mais mon père voulait que je devienne médecin ou ingénieur. Pouvez-vous le croire ? Il me disait que je suis le fils d’un agriculteur et que ce serait difficile d’aller à Mumbai et devenir une star », relate Udit Narayan, 64 ans. Il hérite de sa passion pour la chanson et la musique de sa maman. Cette dernière était une chanteuse de folk (indien). « Voice is like a gift from God. Ma maman me disait toujours que j’avais une belle voix et que je devais chanter. Elle trouvait aussi que mon père avait raison. Elle m’a encouragé à continuer les études et à chanter en parallèle », confie notre interlocuteur.

Il termine son « Secondary School Certificate » au Bihar avant de mettre le cap sur le Népal. Il intègre la station de radio de Katmandou. Il commence par entonner des morceaux de folk, puis népalais. Il y travaille pendant sept ans. Après avoir complété ses études, il obtient une bourse d’étude musicale auprès de l’ambassade de l’Inde. Il vient à Mumbai, en 1978.

De 1978 à 1988, il apprend la musique classique indienne. Il fait même la connaissance des célèbres compositeurs de musique de l’industrie cinématographique indienne, Bollywood. Le compositeur de musique, Rajesh Roshan, lui offre sa première opportunité. Il a même l’occasion de chanter aux côtés de son chanteur préféré, Mohammed Rafi pour le film « Unees-Bees ».

Il goûte à son tout premier succès avec « Papa Kehte Hain » du film « Qayamat Se Qayamat Tak » en 1988. Le film fait un tabac à Bollywood. Amir Khan et Juhi Chawla sont à l’affiche. Udit Narayan décroche ainsi son tout premier prix « Best Male Playback Singer » aux prestigieux Filmfare Awards. Les offres s’enchaînent. Il a la chance de prêter sa voix aux célèbres acteurs tels que Shah Rukh Khan, Salman Khan, Sunny Deol, Akshay Kumar, Amitabh Bachchan et Anil Kapoor. « Même aujourd’hui, je continue de chanter pour certains d’entre eux », dit-il.

D’ailleurs, Udit Narayan est connu pour ses duos avec Alka Yagnik. Son répertoire compte « Pehla Nasha », « Jaadu Teri Nazar », « Tu Mere Samne », « Tu Cheez Badi Hai Mast Mast », « Tip Tip Barsa Paani », « Raja Ko Rani Se Pyar Ho Gaya », « Dhak Dhak Karne Laga », « Main Khiladi Tu Anari », « Hum Saath Saath Hain », « Dillagi Dillagi », « Mitwa », « Main Kahin Bhi Rahoon », « Yuh Hi Chala Chal », « Kaha Naa Pyaar Hai », « Jo Bhi Khasmein », « Koi Mil Gaya » et « Dil To Pagal Hai » pour ne citer que ceux-là. Il interprète aussi des chansons dans 37 différentes langues.

Udit Narayan concède qu’il est difficile d’apprendre autant de langues. « Vous devez être précis et avoir une bonne diction. Certains mots sont difficiles à prononcer. Malayam est la langue la plus difficile à maîtriser suivie de la langue tamoule », dit-il. Il chante également en Bhojpuri et telugu. « Depuis que je suis petit, je me suis intéressé à différents styles de musique et langues. Comme je suis un chanteur versatile, sans me flatter, je peux chanter différents genres, notamment ghazal, classique, bollywood et bhajan. La versatilité est une des qualités d’un chanteur », dit-il. Le chanteur indique que son succès repose sur son dur labeur, sa patience, son honnêteté et ses difficultés à surmonter les obstacles. « Je remercie Dieu et mes fans », dit-il.

Sur une question de connaître son opinion sur les reprises des chansons anciennes dans des nouveaux films à Bollywood, il répond : « les générations changent et avec, leur goût musical. Elles veulent écouter une musique éclectique. Mais une chose dont je suis sûr Old is Gold. Les mélodies d’antan séduisent davantage les jeunes. Cela poussent les producteurs et compositeurs de musique à retravailler certaines anciennes chansons.» Mais les reprises ou les morceaux remixés ne signifient-ils pas un manque de créativité à Bollywood? « Si vous voulez connaître le succès, vous devez créer. Sinon, vous n’irez pas loin », dit-il.

Il est fier de son fils, Aditya. « Il est plus populaire que moi », dit-il avec le sourire. Son fils a commencé à chanter à l’âge de 5 ou 6 ans. Il a fait ses débuts avec « I love you daddy » (Akhele Hum Akhele Tum). Puis, il y a eu « Rangeela Re » (Rangeela) aux côtés d’Asha Bhonsle et A.R. Rahman et « Chota Bachcha » (Masoom), entre autres. Aditya est allé à Londres pour apprendre différents styles musicaux. Deux ans après, il est rentré à Mumbai et est devenu présentateur.  

Udit Narayan attend la sortie de Sooryavanshi, en mars prochain. Il a interprété une chanson dans ce film dirigé par Rohit Shetty. Il attend aussi la sortie de « Dil Bechara » pour le mois de mai. Ce film réunit Sushant Singh Rajput et Saif Ali Khan. Aditya Narayan compte également une chanson dans « Dil Bechara ».

Outre la musique, l’interprète de « Kuch Kuch Hota Hai » aime passer du temps chez ses amis, à goûter plusieurs plats, à siroter un café ou du thé chaud, à écouter la radio et à regarder la télévision pour suivre les nouveaux talents. « Environ quatre décennies depuis que je contribue à divertir mes fans à travers mes chansons. Je vais continuer à partager ma musique et ma voix jusqu’au dernier soupir », conclut Udit Narayan.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP