Live News

Uber à Maurice : un danger pour la vie privée et pour les chauffeurs de taxi selon Me Rama Valayden

Les membres du Taxi Proprietors Union et ceux de la General Taxi Owners Union se sont rassemblés au Centre Social Marie Reine de la Paix ce samedi 13 octobre pour dire non à Uber. Ils sont contre l’implémentation de ce service à Maurice.

Selon leur représentant légal, Me Rama Valayden, la loi ne permet pas à Uber d’opérer à Maurice dans sa forme actuelle et représente un danger pour la vie privée, car des informations personnelles doivent être fournies pour bénéficier de ce service.

L’avocat a aussi lancé un appel à la Federation of Hotel Taxi Association en leur demandant de renvoyer la manifestation prévue pour le 18 octobre, car les étudiants seront en période d’examens.