Faits Divers

Tué dans un accident à 15 ans : Devanand ne réalisera pas son rêve de travailler sur un bateau de croisière

La fourgonnette accidentée.

Il avait tout l’avenir devant lui. Devanand Kumar Nilmony, 15 ans, a trouvé la mort dans un accident de la route jeudi après-midi à Circonstance, Saint-Pierre. Il était à bord d’une camionnette qui a fini sa course contre un mur. Sa mère Catherine Soopin est inconsolable. L’adolescent rêvait de travailler sur un bateau de croisière. 

L'ado, appelé affectueusement Ti Banne par ses proches, était le cadet de la famille. Depuis janvier, il a commencé à suivre des cours au Mauritius Institute of Training and Development. « Il a commencé à apprendre la cuisine, ça lui plaisait. Il faisait des efforts et souhaitait travailler plus tard sur un bateau de croisière », confie sa mère Catherine. 

L’étudiant ne ratait jamais ses cours, sauf ces trois derniers jours, poursuit-elle. « Durant ces trois jours, il était souffrant et s’est absenté des cours ». Jeudi il s’est rendu chez un entrepreneur à L’Avenir, Saint-Pierre. «  Li fer aluminium misier la. Mo garson abitie al laba. Jeudi linn ale. Zot estim li bien. Apre mo pa kone kinn arriver », relate Catherine. 

L’adolescent est sorti avec un employé de l’entrepreneur, âgé de 25 ans. Ils ont pris la camionnette. Devanand s’est mis sur le siège passager. « Il pleuvait à verse », ajoute la mère. Le véhicule sortait de L’Avenir pour se rendre à Circonstance quand le drame s’est produit. La camionnette a fait une violente sortie de route et a heurté un mur. Sous la violence du choc, la cabine côté passager a été endommagée. Le jeune passager s’est retrouvé coincé. 

La police de Saint-Pierre et les pompiers de Quatre-Bornes ont été mandés sur le lieu. Les secouristes ont extirpé la victime de la cabine, grièvement blessée. Le conducteur a été conduit à l’hôpital de Moka. Puis les deux victimes ont été emmenés à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo. Le chauffeur a reçu les premiers soins et n’a pas souhaité être admis. Devanand, lui, a été admis aux soins intensifs. Cependant, il a rendu son dernier souffle, à 22 h 30.

Cette terrible nouvelle a bouleversé tout le quartier où il habitait,  rue Tulipe, Saint-Pierre. « Quand j’ai appris qu’il avait été victime d’un accident, je me suis immédiatement rendue à l’hôpital. Le médecin m’a dit que son état était critique », dit sa mère. L’autopsie a révélé que l’adolescent a succombé à de blessures multiples. Ses funérailles ont eu lieu vendredi après-midi. 

Décrit comme un garçon attentionné, il laisse un grand vide dans le cœur de ceux qui l’ont connu. « Ce n’est pas facile de perdre un enfant de la sorte. Il était débrouillard et très amical », lâche Catherine. 
Après la mort de l’adolescent, le chauffeur du camion a passé la nuit en cellule policière. Vendredi, il a comparu devant la cour de Moka sous une charge provisoire d’homicide involontaire. Il s’est acquitté d’une caution pour retrouver la liberté. Il n’a pas encore donné sa version des faits. La police attend qu’il se remette du choc pour l’interroger et procéder à une reconstitution des faits. 

Trois morts de plus

Le nombre de morts sur nos routes depuis janvier 2019 est passé à 30 après ce drame. Pour la même période en 2018, ce nombre était de 27. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !