Live News

Trou Fanfaron : Raouf Khodabaccus autorisé à partir après son interrogatoire 

Il pourra rentrer chez lui. L’activiste social et membre de Linion Pep Morisien, Raouf Khodabaccus, a été autorisé à partir après son interrogatoire au poste de police de Trou Fanfaron peu après 16 h 30 ce lundi. Il a été interpellé à la rue Desforges à Port-Louis, en début d’après-midi alors qu’il plaçait une banderole en vue de l’opération go slow de 20 km/h prévue demain en signe de protestation contre la hausse des prix des carburants. Il aurait eu un accrochage avec un policier. 

« La lutte continue. Demain nou pou lor koltar pou fer seki bizin pour ki prix lesans baisser », a déclaré Raouf Khodabaccus à sa sortie du poste de police. Il est représenté par Me Rama Valayden.
 
« Je fais un appel à la police. Il y a des agents qui agissent comme des agents de répression », a poursuivi Raouf Khodabaccus. Il accuse le policier avec qui il a eu un accrochage de lui avoir adressé des injures.

Selon Bruneau Laurette, membre de Linion Pep Morisien, aucune accusation n’a été retenue contre Raouf Khodabaccus. C’est le Directeur des Poursuites Publiques (DPP), dit-il, qui tranchera sur ce dossier.

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !