Live News

Trou-d’Eau-Douce : un mécanicien dit avoir été séquestré par un groupe d’individus pendant deux mois

La police de Trou-d’Eau-Douce poursuit son enquête.

Un mécanicien, âgé de 20 ans, dit vivre dans la peur. Il s’est rendu au poste de police de Trou-d’Eau-Douce hier mardi 25 juin pour faire une déposition. Dans celle-ci, cet habitant de Phoenix qui portait des blessures sur le corps a raconté aux policiers avoir été séquestré et agressé dans un bâtiment de l’endroit pendant deux mois. Il dit qu’un groupe d’individus serait à l’origine de sa séquestration. Il a réussi à s’échapper mardi 25 juin.

«J’ai été brutalement agressé pour une énième fois lundi… J’ai forcé l’antivol d’une des fenêtres pour pouvoir s’évader», a déclaré le mécanicien qui a aussitôt pris la direction du poste de police.

Après ses premières déclarations, le jeune homme a emmené les policiers sur les lieux où il avait été séquestré. Sur place, les membres des forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de onze personnes. Parmi elles, deux individus ont été formellement identifiés par le mécanicien comme étant faisant partie de ses agresseurs.

«Avek sa ban dibwa et tuyo PVC mo habitie gagn bate tou le zour»
Lors d’une perquisition qui a été menée dans la foulée, des tuyaux en PVC et des gourdins ont été saisis sur les lieux. «Avek sa ban dibwa et tuyo PVC mo habitie gagn bate tou le zour et azordi osi », a expliqué le mécanicien.

Les deux suspects, âgés de 54 et 29 ans et qui résident à Phoenix et Plaine-Verte respectivement, ont été arrêtés. Ils ont été maintenus en détention policière. Les neuf autres individus interpellés ont été autorisés à regagner leur domicile.

De son côté, le jeune mécanicien a été transporté à l’hôpital pour des soins.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !