Faits Divers

Trop jeune pour mourir : Ryan Azie mortellement fauché un mois après ses 18 ans

Ryan Azie La moto, avec Ryan Azie à son bord, a fini sa course sous un camion.

Ryan Azie est un jeune qui est parti à la fleur de l’âge. Cet habitant de Résidence Briqueterie, âgé de 18 ans, était à motocyclette lundi à Sainte-Croix quand le malheur a frappé. Il a fini sa course sous un camion. L’engin est resté coincé sous le poids lourd. Il n’a pas survécu.

Cela fait tout juste un mois depuis que le jeune homme a soufflé ses 18 bougies. 

« Le 19 juillet dernier, il avait fêté son anniversaire. Il était entouré de sa famille et ses amis proches », dit Annick, la cousine de Ryan. Le jeune homme exerçait comme maçon. Depuis peu, il travaillait avec son père sur un chantier de construction à Sainte-Croix, ajoute-t-elle. Nul ne pouvait présager qu’un drame allait se jouer.

« Je l’ai vu lundi matin alors qu’il partait au travail », explique Annick. Dans l’après-midi, le jeune homme aurait quitté le chantier pour partir déjeuner. Un habitant de Piton, âgé de 25 ans, était au volant d’un camion, lorsqu’il est entré en collision avec la motocyclette que pilotait Ryan Azie. Le chauffeur s’est arrêté. La motocyclette du jeune homme est restée coincée sous le camion. La police d’Abercrombie a été immédiatement alertée.  Le motocycliste, inconscient, a été transporté à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo où le personnel soignant a constaté qu’il avait déjà rendu l’âme. L’autopsie pratiquée par le no 1 du médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, et le Dr Prem Chamane, médecin légiste, a révélé que le décès est dû à des multiples blessures.

Quant au chauffeur du camion, il a été  soumis à un alcotest qui s’est avéré négatif. Il a été placé en état d’arrestation. Il sera traduit devant la cour correctionnelle de Port-Louis sous une charge provisoire d’homicide involontaire.

Cette perte soudaine a bouleversé la famille. 

« Mo ti all la priere, ler mo vini mo tander Ryan inn fer accident.  Monn tann so mama crier, en meme temps tann la mort. So mama inn abbat net », explique Annick qui peine à y croire. De Ryan, elle garde le souvenir d’un jeune sans histoire qui aimait être auprès de ses proches. « Li enn garson trankil. Li contant zouer football et pa pou all trainer. Sofer la en tort. Déjà enn ti chemin, gro camion ki roule ladans ! », fulmine la cousine. Il était l’aîné de la famille. « Ils étaient trois frères », dit avec tristesse Annick. Le jeune homme laisse derrière lui une famille inconsolable, dont deux frères âgés de 15 et 12 ans. Ses obsèques sont prévues pour ce mardi.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !