Live News

Troisième dose de vaccin anti-Covid : des réponses à vos questions

12 100 personnes ont reçu leur troisième dose. La campagne de vaccination a démarré le 23 septembre et elle est toujours en cours. 

C’est quoi le vaccin booster ?

Le vaccin booster est la troisième dose de vaccin recommandée par les autorités pour renforcer les anticorps. Elle protège contre les variants, tels que Delta et Beta, qui circulent en ce moment. C’est une dose de rappel qui doit se faire dans un délai de six mois après la deuxième dose, selon les autorités.

Qui est éligible à la troisième dose ? 

Tout adulte ayant fait les deux doses (ou une dose dans le cas de Johnson & Johnson) est éligible à ce vaccin booster. La priorité est accordée aux personnes les plus vulnérables, soit les personnes âgées ou celle ayant des commodités sévères.

Mix vaccinal : les options

  • Astrazeneca – Pour ceux qui ont fait le vaccin Astrazeneca, la booster dose sera Astrazeneca ou Johnson & Johnson, si le pays est en manque du vaccin Astrazeneca.  
  • Covaxin - Ceux vaccinés au Covaxin se verront administrer le vaccin Johnson and Johsnon, car il n’y a plus de vaccin covaxin dans le pays. 
  • Sinopharm - Pour le moment, la troisième dose de vaccin sera toujours le sinopharm.

Le voyage après la troisième dose ?  

Il n’est pas exact de dire que ceux qui ont été vaccinés au Sinopharm ne pourront pas voyager, selon les autorités. cela va dépendre des réglementations imposées par certains pays. Cependant, les autorités avancent que si vous devez voyager, il vous faut contacter le centre de vaccination, présenter le billet, pour recevoir un vaccin correspondant aux normes du pays en question. Cela dépendra aussi de la période à laquelle la personne va voyager. Précision : le motif et une preuve de voyage, soit le billet d’avion, sont nécessaires. Il n’est pas obligatoire de faire une troisième dose avant votre voyage. Il faut cependant bien vérifier les exigences du pays hôte en matière de vaccins.

Qu’en est-il de ceux testés positifs à la Covid-19 ? 

Toutes les personnes ayant été positives à la Covid-19 ont un système immunitaire renforcé, et même bien plus que ceux qui ont fait le vaccin. Pour ces personnes, le vaccin pourra se faire que après quelques mois.

Des précisions avec Sudhir Kowlessur 

sudhirSelon les chiffres disponibles au 15 octobre, 867 162 personnes se sont fait vacciner (pour la première dose) chez les adultes), et 834 104 ont reçu leurs deux doses (ou considérées comme fully vaccinated).

24 431 adolescents de 15 à 17 ans ont reçu leur dose de Pfizer. 

Quant à la troisième dose, à ce jour, 12 100 personnes ont déjà reçu leur dose booster. 

Pour la booster dose, la campagne de vaccination a démarré le 23 septembre. « Il n’y a pas eu d’incident depuis ce jour. Tout se passe bien. Environ 4 000 personnes chaque deux semaines se sont fait vacciner. C’est un nombre convenable, car les personnes ne se sont pas fait vacciner en même temps. » 

Il concède qu’il y a eu quand même des confusions. « C’est parce que certaines personnes n’ont pas compris le communiqué du ministère. Il faut savoir que beaucoup de gens, surtout ceux qui ont fait le vaccin Johnson & Johnson pour pouvoir voyager, veulent se faire vacciner le plus vite possible. Ils pensent que s’ils ne viennent pas tout de suite, ils ne pourront pas le faire par la suite. Mais ce n’est pas le cas, car la campagne de vaccination continue. »

Il explique que certains centres font les deuxièmes doses d’Astrazeneca dans les cinq Health Regional Hospital et il y a sept centres en ce moment qui font le booster : « Nous faisons part de toutes ces informations au public à travers les médias et dans des communiqués. »

Comment faire, si vous voulez vous faire vacciner ? 

vaccine

Il faut d’abord être éligible, c’est-à-dire avoir fait ses deux doses il y a au moins quatre mois. 

Pour se faire vacciner, il faut se renseigner sur les centres de vaccination appropriés, afin de ne pas se déplacer au mauvais endroit. Pour cela, il faut consulter les communiqués émis par le ministère. 

L’ordre alphabétique n’est pas appliqué pour le moment. Ainsi, toute personne éligible peut se rendre directement au centre de vaccination concerné. 

À savoir qu’il est important de se munir de sa carte d’identité et de sa carte de vaccination ce jour-là. 

La hotline 141 est opérationnelle pour toute information complémentaire. 

Qu’en est-il des personnes alitées ?

Le Dr Kowlessur précise qu’il y a environ 24 052 personnes alitées, dont 12 500 qui ont signifié leur intention de faire le vaccin. « Notre équipe mobile s’est rendue à domicile pour le faire et l’exercice est toujours en cours. Et cela se passera de la même façon pour la troisième dose. Nous travaillons de concert avec le ministère de la sécurité sociale. Cependant, si une personne souhaite le faire avant, il peut toujours nous contacter sur la hotline 141 ». 191 personnes alitées ont déjà été vaccinées au 15 octobre.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !