Faits Divers

À Triolet : deux trafiquants présumés épinglés

Deux personnes soupçonnées d’être des trafiquants de drogue synthétique ont été coffrés par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) dans la région de Résidence Mère Teresa, à Triolet. C’était lors de la réalisation simultanée de deux opérations menées par deux différentes équipes des Casernes centrales. Peu après 9 heures le samedi 6 janvier, les cibles de l’Adsu : Jacques Désiré Chavry (50 ans) et Ludovic Félicité (27 ans), tous deux maçons de métier, ont été interceptés par la brigade antidrogue.Finalement, 90 sachets de cannabis synthétique ont été récupérés par l’Adsu. 

Sur le premier suspect, qui a été intercepté sur la route, une cinquantaine de sachets de drogue a été retrouvé. Après vérification, l’Adsu a conclu qu’il s’agissait de quelques grammes de drogue synthetique, prêts à la vente aux consommateurs de la localité. Arrêté, il a été conduit au quartier général de l’Adsu aux Casernes centrales pour enquête. Dans la journée du lundi 8 janvier, le suspect a été présenté au tribunal de Mapou pour sa mise en accusation provisoire. Une charge de trafic de drogue a été retenue contre lui.

La deuxième cible de la brigade des stups, son confrère maçon de 27 ans a été épinglé avec 40 doses de drogue synthétique.  Lors d’une opération à Résidence Mère Teresa, à Triolet, le suspect a été coffré par l’Adsu. Il a ensuite été conduit à son domicile pour les besoins de l’enquête. Mais l’exercice n’a rien révélé de compromettant. Après avoir passé le week-end en détention policière, il a comparu devant la justice pour sa mise en accusation provisoire.