Actualités

Trilock Dwarka : « La MBC est ingouvernable »

C’est une direction collégiale qui va assurer la suppléance en attendant la nomination d’un nouveau directeur de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). C’est ce qu’a fait comprendre le président du conseil d’administration de l’organisme, Beejaye Ramdenee. Cela suite à la démission d’Anooj Ramsurrun qui s’est retiré pour des « raisons personnelles et de santé. » 

La démission d’Anooj Ramsurrun en tant que directeur général et Head Graphic de la MBC a été commentée lors de l’émission Au cœur de l’info de Radio Plus, mercredi.  Cette situation va certainement causer des inconvénients dans le travail de la MBC, selon Ishwar Gunnoo, porte-parole du syndicat des employés de la station nationale. Pour lui, chaque directeur vient avec sa vision, sa philosophie et la façon dont il veut gérer la MBC. «En tant que syndicat, nous veillons principalement au bien-être de nos membres». Il a souligné que tout le travail de restructuration de la News Room de la MBC risque d’être compromis, car plusieurs sessions de travail ont eu lieu entre le syndicat, le mangement et le DG démissionnaire et le président de la MBC. Selon lui, le processus allait coûter environ Rs 1 million pour moderniser la News Room. « Nous avons avancé pas à pas pour ce projet et voilà que le DG démissionne. Est-ce que le travail va recommencer à zéro ?  » se demande-t-il.  

Selon lui, c’est très malheureux que ceux concernés se retrouvent dans cette situation, d’autant que c’est la première fois que le syndicat a pu travailler en étroite collaboration avec la direction. Intervenant également au cours de l’émission, l’ancien DG de la MBC, Trilock Dwarka, a soutenu que la MBC est un organisme « ingouvernable, car certains la trouve incontrôlable depuis  quelque temps». Pour lui, le départ d’un quatrième DG en cinq ans est un « record ». Cela témoigne de la situation qui règne au sein de l’organisme et d’une incapacité à planifier sur le long terme. Il est d’avis que le directeur n’a pas démissionné mais a été « révoqué » pour certains propos qu’il aurait tenus. Il a aussi affirmé que ce départ démontre d’une tentative du gouvernement de verrouiller la MBC, que ce soit à l’antenne ou hors antenne.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor