Explik Ou Ka

Tribulations d’un couple : Ricardo et sa femme atteinte du cancer bientôt à la rue 

C’est dans un véhicule que le couple avait passé ses nuits pendant une semaine en 2018.

Découragé et à court d’idées, Ricardo Erriah dit avoir tout essayé pour sortir de l’impasse. L’homme de 41 ans, qui s’était déjà tourné vers Explik ou Ka en 2018, vient une nouvelle fois frapper à la porte de la rédaction. Son épouse Cindy, âgée de 40 ans et atteinte du cancer, et lui risquent de nouveau de se retrouver à la porte. La fois précédente, ils avaient même trouvé refuge dans un véhicule. Loin d’être resté les bras croisés, Ricardo dit avoir déjà entamé des démarches pour obtenir un terrain à bail de l’Etat afin d’y construire une maison, mais cela prend du temps. 

Le mécanicien explique qu’il a vécu en location pendant un peu plus de deux ans à Henrietta.

« Nous avions obtenu une maison en location pour un loyer mensuel de Rs 3 000. Nous y avons vécu pendant deux ans, ma femme et moi », fait-il ressortir. Toutefois, poursuit-il, le propriétaire des lieux lui a réclamé sa maison il y a peu de temps. « Nous devrons quitter la maison dans pas longtemps. Du coup, nous nous retrouverons bientôt sans toit, une nouvelle fois », dit-il.

Selon ses dires, ses démarches en vue d’obtenir une nouvelle maison en location se sont avérées vaines. Toutes celles qui lui auraient été proposées étaient hors de prix. « Les maisons pour le loyer que je peux payer sont de plus en plus rares », lance Ricardo, qui est mécanicien mais qui ne peut malheureusement pas exercer son métier comme il le voudrait. « Je n’ai pas d’endroit pour exercer mon métier. Avant je le faisais devant la porte d’une autre maison que je louais il y a deux ans », souligne-t-il. 

En 2018, son épouse et lui s’étaient retrouvés à la rue après avoir été sommés, sur un ordre de la cour, de quitter une maison qu’ils occupaient. « Les policiers étaient venus munis d’un mandat et accompagnés d’un huissier. Tous nos effets personnels avaient été balancés à la rue », raconte-t-il. 

Le couple avait alors trouvé refuge dans un véhicule devant la maison cadenassée où il avait passés environ une semaine avant de finalement trouver un toit. Comme un malheur n’arrive jamais seul, son épouse Cindy se bat contre le cancer du sein depuis six ans. Elle suit des traitements à l’hôpital Victoria à Candos. « J’ai une santé fragile. Cette situation me stresse énormément », confie-t-elle. 

Depuis tout ce temps, Ricardo n’est pas resté les bras croisés. Il dit avoir entamé des démarches auprès du ministère du Logement et des Terres afin d’obtenir un terrain à bail où il pourrait construire une maison. « J’attends depuis bientôt deux ans maintenant. J’ai déposé mes documents au siège du ministère en bonne et due forme. Mais les démarches prennent du temps », déplore-t-il. En attendant une réponse, il souhaite construire une maison temporaire non loin d’un proche. Pour cela, il aura besoin de feuilles de tôle et des matériaux. Il demande humblement aux Mauriciens de lui venir en aide. Toute âme charitable souhaitant l’aider est priée de le contacter sur le 57331124. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !