Politique

Travaux parlementaires : Paul Bérenger déplore «les subterfuges» du gouvernement

« C’est un Parlement en fin de règne, qui ne respecte plus rien. » Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) est catégorique : le gouvernement refuse de répondre à certaines questions parlementaires. Cela en utilisant, dit-il, « des subterfuges ». Paul Bérenger sollicite la classe syndicale pour maintenir la pression sur le gouvernement afin d’amender l’Insolvency Act.

« Nouvo taktik. Pe transfer kestion pou pa reponn ». C’est ce qu’a avancé Paul Bérenger, le samedi 18 mai, lors de sa rencontre hebdomadaire avec la presse à ébène. Le leader du MMM déplore que le gouvernement refuse de répondre à certaines questions au Parlement. Il qualifié la Speaker Maya Hanoomanjee de « goalkeeper ». « La première question du député Kavi Ramano sur la compagnie Huawei, adressée au Premier ministre Pravind Jugnauth, a été référée au ministre des TIC, Yogida Sawmynaden. Surtout que la question avait trait au projet Safe City, installé par Mauritius Telecom, mais géré par la police. La question n’a pas été répondue », déplore-t-il.

Autre question restée sans réponse : celle relative à l’affaire Mike Brasse / Mario Nobin. Paul Bérenger réitère son appel en suggérant au Commissaire de police Mario Nobin de se retirer. « La question de Veda Baloomoody devait être répondue par le ministre mentor, car la police tombe sous son ministère. Malheureusement, cette question a été transférée au Premier ministre. Mais c’est évident que Mario Nobin doit se retirer. »

Paul Bérenger s’est dit déjà choqué de l’agenda pour la prochaine séance de l’Assemblée nationale. Les deux projets du jour, mardi prochain, The United Nations (Financial Prohibitions, Arms Embargo and Travel Ban) Sanctions Bill et The Anti-Money Laundering and Combatting the Financing of Terrorism and Proliferation (Miscellaneaous Provisions) Bill, devraient être présentés par le Premier ministre Pravind Jugnauth, mais ce dernier sera absent du pays. « Ces deux projets de loi sont importants. Le gouvernement aurait pu attendre le retour du Premier ministre, mais à ce jour, nous ne savons pas qui va les présenter », lâche le leader des mauves.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !