Actualités

Travaux à la gare Victoria : les marchands ambulants sur le pied de guerre

gare victoria Les marchands craignent que leurs ventes ne dégringolent avec l’arrivée des fêtes de fin d’année.

Les marchands ambulants se préparent à un nouveau conflit avec les autorités, si la situation l’exige. Installés depuis trois ans à la place Decaen, 548 marchands ambulants à Port-Louis devront évacuer les lieux fin octobre.

En raison des travaux de l’Urban Terminal à la gare Victoria, les marchands ambulants devront s’installer ailleurs pendant les 24 mois du chantier. « Jusqu’à présent, nul n’a pu nous dire où nous serons installés alors que les fêtes de fin d’année approchent. On chuchote que l’on veut nous envoyer sur un terrain privé à la rue Labourdonnais ou sur le parking du Champ-de-Mars. Ce sera ni l’un ni l’autre. Nous ne bougerons pas de la place Decaen si les autorités ne trouvent pas une meilleure alternative. Que chacun assume ses responsabilités », lance Hyder Ryman, président de la Street Vendors’ Association.

La mairie de Port-Louis avait proposé un relogement temporaire au ruisseau du Pouce, mais cela aussi ne convient pas aux marchands ambulants. Par contre, souligne Hyder Ryman, occuper les deux jardins municipaux en face du supermarché Shoprite et le ruisseau du Pouce serait déjà plus envisageable.

Daniel Laurent, le lord-maire, affirme qu’aucun site n’a été retenu pour le moment. « Nous sommes en train d’y travailler. Rien n’est finalisé. Nous sommes conscients qu’il faut les reloger sur un site qui leur permettra de bien travailler. » Sauf que le temps presse, et qu’il faut évacuer les lieux d’ici fin octobre. « Nous sommes pleinement conscients de l’urgence », réplique Daniel Laurent.