Live News

Travaux inachevés de Rs 5,2M à Poudre d’Or : la compagnie Keep Clean de Sudesh Rughoobur pointée du doigt

Sudesh Rughoobur, député de la circonscription no 6.

Après un exercice d’appel d’offres lancé par la National Development Unit (NDU) en 2017, c’est la compagnie Keep Clean Ltd qui avait décroché le contrat pour l’installation d’une clôture grillagée autour d’un terrain de football à Poudre d’Or. Sauf qu’à ce jour, les travaux n’ont pas été complétés.

Restaurer le terrain de foot dans le village Poudre d’Or de la circonscription no 6 (Grand-Baie/Poudre d’Or). Tel était le projet du conseil de district de Rivière-Rempart. Après consultations avec les collectivités locales, c’est la NDU qui lance l’exercice d’appel d’offres pour l’installation d’une clôture. Le 30 mai 2018, l’organisme octroie le contrat à la compagnie Keep Clean Ltd, dont un des consultants est Sudesh Rughoobur, député de cette circonscription. Cette compagnie, spécialisée dans les nettoyages,  a raflé le contrat pour la somme de Rs 5 214 330.

« Le contrat a été alloué en mai et les travaux devaient être complétés vers la fin de mai. La compagnie avait pour tâche d’installer la clôture autour du terrain de football », confie une source au sein de la National Development Unit. Selon nos recoupements, les travaux ont démarré peu après l’allocation du contrat. Sauf qu’au fil du temps, ils ont pris du retard et ont été abandonnés.

Le conseiller de district représentant le village de Poudre d’Or, Jasveer Ramduth, atteste que les travaux sont toujours inachevés. « Effectivement, nous avons eu un projet de réaménagement du terrain de football. Ce terrain appartient au conseil de district de Rivière-du-Rempart, mais c’est la NDU qui avait alloué ce contrat à la compagnie Keep Clean. L’entrepreneur a démarré ses travaux en installant des briques », souligne-t-il. 

Il trouve cependant regrettable que les travaux n’aient pas été complétés. « Hélas, le délai accordé à la compagnie n’a pas été respecté. Les travaux sont incomplets, alors qu’ils auraient dû être achevés en  septembre 2018. Nous faisons le suivi au niveau du conseil de district et la NDU nous précise que les travaux reprendront. Au fil des mois, la situation est devenue dangereuse pour les personnes qui utilisent le terrain », confie-t-il.

Le Défi Plus a sollicité une réaction du député Sudesh Rughoobur. Ce dernier a confirmé que les travaux n’ont toujours pas été complétés. « C’est vrai que les travaux sur le terrain de foot restent en suspens. Vous aurez plus de détails avec le Manager de la compagnie », nous a-t-il dit. 

Contacté Dayen Appasamy de Keep Clean Ltd se justifie. « Nous avons démarré les travaux et ils allaient être complétés dans les délais convenus. Sauf qu’un autre entrepreneur, qui avait pour tâche d’installer les câbles électriques, a fait ses travaux dans notre compartiment. Ce n’était pas dans notre contrat. Nous avons demandé à la National Development Unit que cet entrepreneur enlève ses câbles électriques pour que nous puissions reprendre les travaux », précise-t-il.