Xplik ou K

Travaux de développement : Beau-Bassin/Rose-Hill change de visage

Travaux de développement

L’invité de l’émission thématique était Ken Fong, le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill. Ce dernier a fait un tour d’horizon des projets et réalisations dans la ville en répondant aux questions de Gilbert Bablee et Deven Anacootee.

La mairie a-t-elle l’expertise voulue pour superviser les travaux du Metro Express ?

Ken Fong,le maire de BBRH, répondant aux questions de Gilbert Bablee et Deven Anacootee.

Ken Fong explique que c’est une fierté pour la mairie d’accueillir le projet de métro. « Nous l’avons fait avec tout le professionnalisme voulu. Le centre-ville devait être rénové. Le conseil municipal avait décidé, en 2015, de rénover la gare routière et de lui donner un nouveau look, tout comme pour le théâtre du Plaza et le marché », dit le maire. Il explique que le centre de Rose-Hill est la vitrine de la ville. « Nous avons le soutien du gouvernement pour faire les travaux nécessaires et le concours d’ingénieurs qui supervisent les travaux dans la ville », fait ressortir Ken Fong.


Sécurité des citadins

« Nous avons une rencontre toutes les deux semaines avec les autorités pour la sécurité. Par exemple, au poste de police de Rose-Hill, la méthadone est distribuée régulièrement à environ 200 personnes. Nous n’avons aucun problème avec ces citadins, mais après la distribution, ils vont dans le centre-ville et certains d’entre eux font des choses repréhensibles », dit Ken Fong. Il précise que les dispositions ont été prises auprès du ministère de la Santé et de la police pour changer le lieu de distribution. Concernant les vols répertoriés récemment, le maire a eu le soutien de la police pour que les lois soient respectées. « La police fera son maximum pour sécuriser la ville », a-t-il indiqué.


La situation à la rue Sir Virgil Naz

eau
Accumulation d’eau à la rue Sir Virgil Naz, Rose-Hill.

Concernant la situation à la rue Sir Virgil Naz, le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill explique que, selon les dernières informations, elle est sous contrôle. « Selon le rapport de la Wastewater Management Authority (WMA), la propagation d’eaux usées à la rue Sir Virgil Naz a été rapportée à 10 h 45, le lundi 28 octobre. Le tuyau de la WMA a été endommagé lors des travaux d’excavation permettant de placer des pilotis sur le tracé du Metro Express. Un tuyau datant de plus de 50 ans a été endommagé. Il y a eu des débordements qui ont affecté les riverains de la rue Sir Virgil Naz », explique Ken Fong.

Il ajoute que dès que le cas a été rapporté, des mesures ont été prises pour régler le problème. « Les camions de la WMA ont effectué pas moins de 382 allers-retours. Ce sont au moins 3 700 mètres cubes d’eau qui ont été pompés, du 28 au 31 octobre 2018 », dit-il. Lundi dernier, l’île a enregistré les premières grosses averses d’été et il y a eu de nouvelles accumulations d’eau à la rue Sir Virgil Naz. « Il faut comprendre que c’est le caniveau de cette rue qui a été submergé pendant seulement 30 minutes. En deux heures, les travaux ont été complétés pour que la situation est retournée à la normale. Le même jour, je me suis rendu sur les lieux pour savoir si les odeurs incommodaient les habitants. Le ministre de l’Environnement était lui aussi sur place. Je peux donner l’assurance que nous sommes prêts à toute éventualité », dit le maire. Il ajoute qu’il y a quatre pelleteuses, trois camions-citernes de la WMA et que les pompiers sont également prêts pour toute intervention. « Je salue aussi les habitants qui ont contribué à régler le problème », dit Ken Fong.


Urban Terminal en retard

metro

L’Urban Terminal sera un ensemble de bâtiments commerciaux qui seront construits pour moderniser Rose-Hill. « Nous avons lancé des appels d’offres pour les travaux. À la date butoir, nous n’avons eu qu’un seul soumissionnaire. Mais les autorités ont évoqué certains manquements concernant des clauses non respectées. Nous devrons relancer les appels d’offres. Cependant, nous ne savons pas si les travaux seront complétés l’année prochaine ou après. Il sera peut-être encore en phase de construction en 2019 », a précisé le maire.


Le marché de Rose-Hill

bazar
Un budget a été voté pour un nouveau marché à Rose-Hill.

« Il y a plusieurs problèmes au marché. Nous essayons de le maintenir comme nous le pouvons. En 2016, nous y avons placé 24 nouveaux lampadaires. Nous voulions aussi changer la toiture car nous n’avions pas les fonds nécessaires pour un marché neuf et moderne. Lors de ma visite à Guangzhou, il y a 3 ans, avec l’aval du conseil municipal, j’avais même négocié avec des investisseurs chinois pour un nouveau marché qui n’a pas changé depuis plus de 50 ans. Le gouvernement a voté récemment un budget pour un nouveau marché », explique Ken Fong. Il ajoute que la mairie a identifié deux endroits pour un nouveau bazar, l’un à côté du stade de Rose-Hill, l’autre près de la cour de district sur un terrain appartenant au ministère de la Jeunesse et des Sports. « Nous devrons faire une demande au ministère des Sports pour avoir le terrain. Nous avons eu une rencontre avec les commerçants du marché et ceux de l’ancien Arab-Town afin de les regrouper sous un seul toit », dit Ken Fong. Il précise que, pour avancer, il faut aussi l’approbation de la Traffic Management & Road Safety Unit puisqu’il faut prévoir des aires de stationnement. La mairie a prévu plus de 140 parkings pour l’Urban Terminal et une centaine d’autres pour le nouveau marché.


Réalisations et projets

plaza

« Nous sommes fiers du bilan accompli durant ces trois dernières années. À mi-mandat, je peux dire que nous avons réalisé la plupart des projets proposés. Nous investissons pour refaire le théâtre du Plaza. Après la dernière grande rénovation en 1985, le théâtre est tombé dans un état de délabrement, faute d’entretien. Il n’y avait pas de budget de maintenance à ce moment. Pour la salle des fêtes, nous avons prévu un budget de maintenance. Après l’expiration du contrat, nous avons lancé un nouvel appel d’offres. Nous en ferons de même pour le théâtre pour ne pas reproduire les erreurs du passé », dit Ken Fong. Il ajoute qu’il faudra, par la suite, encourager les artistes à utiliser ce lieu. « C’est un lieu qui doit vivre avec des représentations régulières », estime Ken Fong.