Live News

Travailleurs agricoles de Landscope : vont-ils rester ? 

Devanand Ramjuttun

Continuer ou partir avec une compensation. C’est le choix que pourraient  avoir les 78 travailleurs agricoles de Landscope si cette proposition du Sugar Industry Labourers Union (SILU) est retenue par la direction de cet organisme. 

Le principal négociateur du SILU, Devanand Ramjuttun, explique qu’il a fait cette demande lors de la réunion en date du 26 octobre dernier avec la direction de Landscope, suivant la décision de la compagnie de se séparer des 78 travailleurs agricoles d’ici le 31 décembre 2020. 

À ce jour, deux propositions ont été formulées. Primo, l’octroi de deux mois de salaire par année de service et d'une somme de Rs 500 000 au lieu d’un terrain agricole d’une superficie de 20 perches, une compensation additionnelle représentant trois mois de salaire en sus du remboursement des congés de maladie et congés annuels (local leaves) non-utilisés et le paiement du boni de fin d’année.

La deuxième option, comme l’explique Devanand Ramjuttun, serait que si certains travailleurs veulent rester, ceux qui choisissent de partir bénéficieraient de la même compensation sauf de la compensation additionnelle de trois mois de salaire. Il explique que Landscope fera connaître sa décision dans les jours à venir.

Parlant de l’industrie sucrière, Devanand Ramjuttun avance que le Joint Negotiating Panel a finalisé une liste de demandes dans le cadre des négociations sur un nouvel accord collectif dans ce secteur.  Il a aussi envoyé une note, sous l'article 53 de l’Employment Relations Act , aux différentes compagnies sucrières dans ce contexte. 
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !