Actualités

Transport public: l’introduction des ‘semi-low floor buses’ retardée

Les 100 ‘semi-low floor buses’, commandés par le ministère des Infrastructures publiques et du Transport, ne seront pas sur les routes mauriciennes de sitôt.

Les prototypes, présentés aux représentants de la Corporation nationale de transport (CNT) en décembre en Chine, ne sont pas satisfaisants. L’assemblage des autobus a été réalisé avec une dizaine de sièges en moins. Les ingénieurs de la CNT ont demandé aux constructeurs d’apporter les modifications nécessaires. Ce qui va chambouler le plan établi par la CNT et le ministère. Selon une source, cela aura une répercussion directe sur le processus de recrutement du personnel à la CNT. L'exercice, qui devait débuter en décembre ou janvier, a été repoussé. Nous apprenons que les nouveaux autobus seront prêts vers mars ou avril. L’introduction des ‘semi-low floor buses’ a pour but de renouveler la flotte d’autobus de la CNT. Le projet, chapeauté par le ministère des Infrastructures publiques et du Transport, est financé par le gouvernement japonais. Sollicité, le ministère des Infrastructures publiques et du Transport explique que les ingénieurs de la CNT, qui avaient fait le déplacement en Chine, ont jugé que les autobus ne seront pas rentables avec 46 sièges. Ils ont alors proposé au constructeur d’ajouter une dizaine de sièges dans chaque autobus. « Le but est de rendre ces autobus neufs plus rentables une fois sur la route. Le nombre de places assises passera à 56 pour un dizaine de places debout », soutient-on au ministère. Nous apprenons également que les travaux de reconstruction vont bon train.

Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !