Faits Divers

Transport d’employés : un directeur d’entreprise plombé de Rs 150 000

Rivière-des-Anguilles

« Linn dir mwa mo pou gagn kontra transpor travayer », dit Arvind (prénom modifié), engagé dans le transport d’employés. Il aurait été sollicité par Roshan (prénom modifié) et a cru réaliser une bonne affaire auprès de cet habitant du Sud. Agé de 52 ans, Arvind est propriétaire d’une fourgonnette et directeur d’une compagnie.

Roshan lui aurait proposé de véhiculer des employés d’un parc de loisirs du Sud. « Linn dir mwa pou bizin trwa ou kat van.» Arvind fait confiance à Roshan qui lui aurait indiqué que le contrat serait rédigé à son nom et qu’il doit déposer Rs 150 000 à titre de garantie.

Arvind accepte la proposition. « Mo ti panse gagn enn zoli  travay. Monn telefonn bann kamarad monn dir zot ki zot pou gagn travay.»
Durant le mois de février, Arvind aurait remis à Roshan Rs 150 000 en plusieurs tranches. Il attendait la signature du contrat, prévue à la fin février.  « Sak fwa pou sign kontra li repouss pou lott semenn. Li dir li ena pou al lakour. » Il commence à flairer quelque chose de louche. Pour avoir le cœur net, il prend les devants et contacte le responsable du parc de loisir.

« Quand j’ai appelé, j’ai appris que le responsable n’était pas au pays. » Il poursuit son enquête : « J’ai appris de l’entourage de cet individu qu’il n’était pas fiable. Et chaque fois que je lui réclamais mon argent, il refusait de le rendre, inventant des excuses…»

Sans perdre plus de temps, Arvind porte plainte au poste de police de Rivière-des-Anguilles, le 20 mars. Peu de temps après, les limiers de la Criminal Investigation Division de Rivière-des-Anguilles procèdent à l’interpellation de Roshan qui n’a pas été arrêté. Les deux parties seraient parvenues à un accord. Roshan a réfuté les accusations d’Arvind.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor