Live News

Transferts de recteurs dans les collèges catholiques : Lindsay Thomas refuse une «offre verbale» du SeDEC

Lindsay Thomas.

Lindsay Thomas, recteur du collège du St-Esprit, n’a pas accepté la proposition verbale du Service Diocésain de l’Éducation Catholique (SeDEC), vendredi. Le principal concerné a demandé une offre écrite, suivant les conseils de son panel d’avocats.

Lindsay Thomas se refuse toujours à tout commentaire sur son éventuel transfert. Dans son entourage, il est dit qu’il est entouré d’une équipe d’avocats composée d’anciens élèves. Ces derniers lui auraient conseillé de garder le silence, même s’il a beaucoup à dire, dit-on.

Vendredi après-midi, pendant une trentaine de minutes, les responsables du SeDEC ont rencontré le personnel enseignant et non-enseignant du collège. Il nous revient qu’à l’heure des questions, certains enseignants voulaient savoir si le transfert de Lindsay Thomas était «punitive». La directrice, Dr Gilberte Chung, a répondu que ce n’était pas le cas. 

Dans certains milieux, l’on avance que des incidents seraient à l’origine du transfert de Lindsay Thomas, dont un dossier par rapport à un membre du personnel et un autre lié à un cas d’indiscipline d’un élève. 

Cependant, dans l’entourage du recteur, tout cela est démenti avec force. Il est au contraire cité pour son dévouement au collège et le maintien de la discipline parmi les élèves.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP