Live News

Transfert fictif allégué de Rs 3,6 milliards à la BAI: quatrième interpellation

Jean Jacques Hing Fye
Quatrième interpellation par le Central CID dans le sillage du transfert fictif allégué de Rs 3,6 milliards sur le compte de la BAI le 31 décembre 2009. Jean Jacques Hing Fye, ancien cadre de la Banque des Mascareignes affecté au département « corporate» a été interpellé vendredi 9 octobre. Il a été confronté aux dires de Nelly Jirari, ex-directrice de la banque qui avait cité son nom lorsqu’elle avait été entendue mardi 6 octobre. Outre la Réunionnaise Nelly Jirari, Mehdi Auckbarally est le deuxième ex-cadre de la Banque des Mascareignes à avoir été placé en état d’arrestation. Une accusation provisoire d’entente délictueuse pèse sur lui. Lobine Unmole est le troisième ex-cadre arrêté dans cette affaire. Et les enquêteurs sont sur la piste d’autres cadres pour les besoins de cette enquête. Nelly Jirari affirme qu’elle n’était pas au courant de cette transaction. Lors de sa comparution devant la Bail and Remand Court vendredi matin 9 octobre, son avocat Sanjay Bhuckory a préféré repousser sa demande de remise en liberté conditionnelle de sa cliente pour la semaine prochaine. « L’enquête policière n’est pas terminée. On n’a pas eu d’objection à ce que l’affaire soit renvoyée à la semaine prochaine pour être débattue sur le fond. « Ma cliente clame son innocence et nie les allégations faites contre elle. Elle n’est pas au courant des faits qui lui sont reprochés. Sinon elle ne serait pas retournée sur le territoire mauricien », affirme Me Sanjay Buckory sur Radio Plus.
Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !