Actualités

Transactions bancaires électroniques : vers une baisse des frais

Cette plateforme ouvre la voie vers de nouvelles options de paiements électroniques.

Une nouvelle plateforme électronique automatisée de la Banque de Maurice (BoM) entraînera une diminution des frais bancaires associés notamment à l’utilisation de cartes. Le lancement de cette nouvelle technologie a eu lieu le mercredi 14 août au quartier-général de l’institution, à Port-Louis, par le Premier ministre Pravind Jugnauth.

Le Mauritius Central Automated Switch, également labellisé comme MauCAS, devra donner un coup de boost à de nouveaux produits financiers, dont un système de paiement électronique pour le transport.

« Cette plateforme ouvre la voie vers de nouvelles options de paiements électroniques. Elle effectuera le versement des pensions, accommodera des applications mobiles enrichies et la FinTech, entre autres. Elle sera aussi utilisée pour mener à bien le lancement d’un registre virtuel central de Know Your Client de la BoM. Ceci va réduire le temps et les coûts relatifs à cette réglementation essentielle du secteur des services financiers », a déclaré le Premier ministre. 

Outre une baisse des frais pour le consommateur, MauCAS sera aussi bénéfique pour les opérateurs. En tant qu’intermédiaire direct entre les prestataires, la plateforme augmentera l’efficience tout en réduisant les frais de routage. En utilisant l’interface de programmation d’application (API) économique de la Banque de Maurice, ils pourront mieux cibler le segment de carte bancaire local. En retour, ils sont appelés à réduire les frais auprès de leurs clients, a dit Yandraduth Googoolye, gouverneur de l’institution. 

Cela entraînera aussi un plus grand nombre d’opérateurs qui offriront davantage d’options de paiements en s’appuyant sur la nouvelle plateforme. « La Banque de Maurice offre aux opérateurs bancaires et non-bancaires la possibilité de présenter plus de nouveautés aux consommateurs. Elle permettra également au gouvernement de bénéficier d’un portail national pour des paiements. »

Il a ajouté que la banque compte améliorer le système et introduire de nouvelles fonctions. Dans ce cadre, elle envisage d’établir des liens bilatéraux avec d’autres opérateurs d’une plateforme semblable afin de réduire les coûts de transactions pour le commerce de biens et services, incluant le tourisme. 

« La création d’une carte de paiement pour les îles est un autre projet qui dynamisera le commerce dans la région. La banque a aussi d’autres projets en cours afin d’améliorer les services financiers », a-t-il affirmé. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor