Actualités

Traitement de déchets à Riche-Terre : EIA/PER Monitoring Committee examine le dossier

Les habitants de Riche-Terre ne veulent pas d’un incinérateur. Leur colère est dirigée vers la firme Veolia. Toutefois, le dernier mot reviendra au comité EIA/PER du ministère de l’Environnement.

Hier, lors d’une conférence de presse, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a affirmé que chaque promoteur devra respecter la loi.  « Zott bizin gagn zott permi et si zott satisfaire les lois zott pou kapav opérer », a-t-il dit .

Le suspense est maintenu. Veolia sera fixée sur son sort lorsque l’EIA/PER Monitoring Committee du ministère de l’Environnement aura donné son avis.Toutefois, l’exécutif parlementaire s’est déjà prononcé sur le sujet. Or, c’est le comité qui tranchera sur le contentieux, sauf si le gouvernement fait valoir son droit d’émettre d’autres règlements sur les incinérateurs, explique une source du ministère de l’Environnement. 

Le hic, c’est que Veolia n’a pas l’intention de construire un incinérateur. Son Investment licence ne concerne que le traitement d’hydrocarbure. Le CEO de Veolia, Patrice Wadley, explique qu’il y a trois phases dans le recyclage des déchets d’hydrocarbures qui sont composés de sédiments, d’eau et d’une partie huileuse. La partie huileuse est revalorisée et vendue en tant que fioul lourd ou gazole pour les navires. Les sédiments sont transformés sur la plateforme de traitement des terres, alors que l’eau passe par l’unité de traitement pour être dépolluée avant d’être envoyée vers un centre d’assainissement. « L’incinération ne fait à aucun moment partie de ce procédé ».

Pour Patrice Wadley, il y a une mauvaise interprétation des intentions de la firme. « Nos activités se feront conformément à l’Investment Certificate délivré par les autorités et qui porte uniquement sur le traitement et la revalorisation des déchets d’hydrocarbures. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective