Live News

Trafiquants de drogue - Ally Lazer : «Beaucoup de drogue rentre au pays à travers des VIP»

Ally Lazer

Le président de l’Association des Travailleurs Sociaux de Maurice (ATSM), Ally Lazer, qui mène une lutte sans répit contre la drogue, dit entretenir beaucoup d’attentes suite au rapport Lam Shang Leen. Pour lui, les trafiquants de drogue ne méritent pas mieux qu’un nœud au cou. « Pendez-les haut et court », dit-il.

« Il faut la mise sur pied d’un tribunal spécial pour les trafiquants de drogue »

Avez-vous pu jeter un œil sur le rapport Lam Shang Leen ?
Je n’ai pas consulté le rapport. À vrai dire, ce que j’ai entendu à la radio est suffisant. J’ai de grandes attentes. Je suis le seul Mauricien qui, pendant toute la durée des travaux de la commission d’enquête a été présent, après  avoir déposé devant cette instance et  donné le nom de 136 « marsan poison ».

Quelle est votre opinion après ce que vous avez entendu ?
Comme je le disais, j’ai de grandes attentes mais j’ai aussi des craintes. J’ai peur que ce rapport de la commission Lam Shang Leen ne subisse le même sort que le premier rapport sur le trafic de drogue, rédigé par l’ancien chef-juge, sir Maurice Rault, il y a 32 ans. Sir Maurice avait préconisé qu’il fallait arrêter un haut gradé de la brigade anti-drogue de l’époque et saisir sa richesse mal acquise. Ce dernier a pris sa retraite avec un « golden handshake ». Si, à l’époque, on avait mis en pratique le rapport Rault, aujourd’hui après 32 ans, il n’y aurait pas eu un deuxième rapport. Prenant en compte ce qui s’est passé avec le rapport Rault, les pourris se sentent en sécurité et savent qu’ils n’iront pas en prison.

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans l'édition de Le Dimanche-L'Hebdo de ce 29 juillet.