Live News

Trafic : un réseau de faux passeports malaisiens découvert

faux passeports

Un camionneur malaisien a été trouvé en possession de deux faux passeports de son pays par le Passport and Immigration Office à l’aéroport de Plaisance. Le passager était arrivé le dimanche 16 septembre sur le vol EK701 d’Emirates transitant par Dubaï. Il a été déporté le lundi 17 septembre.

Ce sont des officiers de la Customs Anti-Narcotics Section qui ont intercepté le passager, âgé d’une cinquantaine d’années, alors qu’il empruntait le Green Channel pour quitter l’aéroport. Son allure étrange et le fait qu’il débarquait comme touriste avec seulement un bagage à main ont éveillé les soupçons des douaniers.

Le voyageur a été soumis à un contrôle de routine. Il a décliné son identité : Ramanaidu Koil Pillay, un chauffeur de camion de nationalité malaisienne. Une fouille de son sac a permis aux douaniers de découvrir une enveloppe contenant un autre passeport portant le même nom  Ramanaidu Koil Pillay mais avec la photo d’une autre personne et des indications différentes, notamment la date de naissance du passager, sa taille et la date de délivrance du passeport.

malaysia
Le passager intercepté à l’aéroport dimanche.

Confronté aux documents

Confronté à ces faux documents de voyage, le ressortissant malaisien a expliqué qu’un dénommé Sivam, en Malaisie, lui avait remis le passeport, en lui recommandant de le remettre à un inconnu qui le contacterait dans un hôtel à Maurice. La vérification du nom Ramanaidu Koil Pillay inscrit sur les deux faux passeports a donné du fil à retordre aux officiers du Passport and Immigration Office (PIO). La base de données a révélé qu’un ressortissant sri-lankais portant le même nom, Ramanaidu Koil Pillay, avait transité par Maurice en provenance de la Malaisie le mardi 11 septembre dernier pour rejoindre Dubaï.

Le camionneur malaisien a été déporté vers son pays d’origine par les autorités. Les limiers du PIO souhaitent la collaboration des autorités malaisiennes sur ce dossier. D’ailleurs, l’ambassade de Maurice en Malaisie sera sollicitée pour enquêter sur cette personne d’autant plus que les autorités ont son adresse. Elle habite à Nilai Negeri Sembilan en Malaisie. 

Au début de l’année, les officiers du PIO avaient découvert que des Congolais s’adonnaient à la falsification de documents de l’état civil. Ils étaient soupçonnés d’avoir falsifié des documents de l’État congolais pour permettre à leurs compatriotes d’obtenir une carte d’identité mauricienne et le passeport mauricien.

malaysia
Le second faux passeport trouvé dans son sac.