Xplik ou K

Trafic routier : un jeune accuse un policier de lui avoir servi un PV déchiré

Un homme de 26 ans reproche à un policier de lui avoir servi une contravention sur un papier trempé, déchiré et illisible. L’incident se serait produit lundi. Le sergent Barlen Munisami a donné l’assurance que le nécessaire serait fait pour retracer le policier ayant dressé le PV.

Mohammed, âgé de 26 ans, explique qu’il a été interpellé par un policier lundi matin à la station-service de Phœnix. « Il m’a servi une contravention, tout en me disant que j’étais au téléphone en étant au volant. Sauf que j’insiste sur le fait que j’étais en stationnement sur le parking de la station-service. Le moteur n’était même pas en marche. Il dit que je téléphonais tout en conduisant. Si c’était vraiment le cas, pourquoi ne m’a-t-il pas arrêté en route ? » se demande l’habitant de Camp-Diable.

Mais ce qui insupporte surtout le jeune homme est le fait que l’avis de contravention que lui a servi le policier était déchiré. « Il m’a donné une fixed penalty de Rs 3 000. Je paierai la somme, même si je trouve cela injuste. Ce qui me dérange surtout est le fait qu’il m’ait donné un papier complètement déchiré, trempé et du coup illisible. Je lui ai fait comprendre qu’il fallait que je présente ce document en Cour », ajoute Mohammed. Le policier lui a répondu : « Ena lapli. Pa mo problem sa ! Mo pa pou kapav fer mazik. »

Le sergent Barlen Munisami, de la Traffic Branch, concède que les choses n’auraient pas dû se dérouler de la sorte. « Il aurait fallu que le policier remette au contrevenant un avis en bonne et due forme pour qu’il puisse faire le paiement. Dans un tel cas, le plaignant peut se rendre au poste de police de Vacoas pour obtenir un autre papier. Les officiers feront le nécessaire pour retrouver le policier ayant dressé le PV », explique Barlen Munisami.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !