Faits Divers

Trafic de drogue : trois mules britanniques arrêtées avec Rs 50 M d’héroïne 

Les trois mules transportaient 3,3 kg de drogue. Asa Garbutt, Aaron James et Ashley Tierney.

Joli coup réalisé par les éléments de la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la Mauritius Revenue Authority (MRA) et des limiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) à l’aéroport de Plaisance dans la journée du lundi 18 novembre. Trois ressortissants britanniques, âgés entre 32 et 42 ans ont été épinglés, lors de leur arrivée en provenance de Nairobi. 

Les trois hommes : Asa Garbutt, électricien de profession, Aaron James et Ashley Tierney avaient ingurgité des boulettes d’héroïne. Au total, 284 boulettes de drogue, pesant 3 320 grammes, valant Rs 50 millions, ont été récupérées. Les passeurs demeurent en détention. L’Adsu tente de retracer les récipiendaires.

Se basant sur un exercice de « Profiling », les trois britanniques ont été interceptés alors qu’ils tentaient de quitter l’enceinte de l’aéroport par le Green Channel.  Interrogé de manière séparée, le passeur Matthew James s’est montré inquiet. 

« Déjà lors de son passage au comptoir des services de l’immigration, il tremblait », indique une source proche de l’enquête. Alors que les policiers et les douaniers lui posaient des questions, il a demandé à se rendre aux toilettes. Conduit sous escorte, il a purgé 15 boulettes d’héroïne. Les deux autres suspects Matthew et Tierney ont immédiatement avoué qu’ils avaient des boulettes de drogue dans l’estomac, et ont été conduits à l’hôpital. Asa Garbutt a purgé 148 boulettes, Aaron James 110 autres boulettes, tandis qu’Ashley Tierney en a purgé 26. Le tout pesant 3,3 kg. 

Les billets réservés en simultanée

Se présentant comme des touristes qui avaient effectué la réservation d’un bungalow à Flic-en-Flac, les suspects ont expliqué qu’ils avaient prévu de séjourner dans cette partie du littoral. Asa Garbutt et Aaron James venaient de passer un séjour en Thaïlande, ils ont rejoint leurs complices Ashley Tierney au Kenya avant de mettre le cap sur Nairobi. Les enquêteurs n’écartent pas la thèse que le duo Garbutt-James serait parti en Thaïlande pour récupérer l’héroïne, avant de transporter l’opiacé à Nairobi. 

Les douaniers de la CANS et des éléments de l’Adsu ont rapidement établi un lien entre les trois mules, après avoir constaté que les billets d’avion utilisés par ces individus avaient été achetés chez un unique agent de voyages. 

C’est dans la journée du jeudi 14 novembre que Matthew James a quitté Bangkok pour se rendre à Addis-Ababa. Le même jour, il a pris un avion pour atterrir au Nairobi. Après y avoir passé quatre jours, Matthew James a pris un vol pour Maurice. Le séjour sur le sol mauricien devait durer neuf jours, car les trois mules avaient leurs billets pour un vol en direction de Londres, prévu pour ce mercredi 27 novembre, après une escale à Dubaï. 

Les enquêteurs de l’Adsu et les éléments de la CANS soupçonnent que les quatre jours passés à Nairobi, étaient pour que les mules puissent avaler les boulettes de drogue. Si jusqu’ici les mules ont gardé le silence, leurs interrogatoires devraient reprendre dans les jours qui viennent.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !