Faits Divers

Trafic de drogue : Rs 1,4 M saisies et plusieurs dealers mis hors-jeu

Jean Pierre Emmanuel Corret. Jean Pierre Emmanuel Corret.

La traque aux trafiquants de drogue s’intensifie dans les faubourgs de Rose-Hill. Lundi, les policiers fortement mobilisés ont effectué plusieurs raids dans diverses régions de l’île.  Cette opération coup de poing a porté ses fruits, notamment avec l’arrestation de quatre personnes.

Le gros coup de cette soirée a été l’arrestation d’un dénommé Jean Pierre Emmanuel Corret, 48 ans, alias Makaw, très connu de la police. Il était parmi les évadés de la prison de GRNO en 2010. Il a été appréhendé à l’avenue Colonel Maingard, à  Résidence Barkly, par les hommes du chef inspecteur Ashik Jagai et des inspecteurs Doobaree et Moheswa.  La police a passé sa maison ainsi que son véhicule au peign- fin.

Une  descente policière, qui a débuté à 17 heures, a duré  jusqu’à tard dans la soirée, a  nécessité la mobilisation d’une importante équipe de la Brigade anti drogue, de la Special Supporting Unit, des commandos de la National Coast Guard et de la police régulière. Une fouille de la fourgonnette de Jean Pierre Emmanuel Corret,  plus précisément du « subwoofer », a abouti à la découverte de Rs 1 461 600. Cette importante somme d’argent était en différentes coupures, notamment de Rs 1000, 500, 200 et 100. À la suite de cette saisie, Jean Pierre Emmanuel Corret a été placé en état d’arrestation. Une procédure judiciaire contre le blanchiment d’argent sera ouverte à l’encontre de ce suspect. Mais déjà la police soupçonne que l’argent provient d’un trafic de drogue pour le compte d’un réseau de gros bonnets opérant dans la région de Barkly. 

Le détenu Jean Pierre Emmanuel Collet est aussi fiché auprès de la police pour des délits de drogue, d’avoir échappé à la détention policière, entre autres. Ce multi-récidiviste  est aussi connu de la police pour sa participation dans un cas de vol de bijoux, en janvier 2010,  à Péreybère.

Outre la saisie de Rs 1,4 million  dans la voiture de Jean Pierre Emmanuel Corret,   trois autres personnes ont été inquiétées par les limiers de l’Adsu,  lundi. Un denommé Mikael Amoorgapillay a été coffré avec  15 doses de drogue de synthèse dans la région de Plaisance, à Rose-Hill. Dans cette même localité, la demeure de Luciaono Beloiseau,  âgé de 25 ans,  a été perquisitionnée.  Vingt-six paquets de drogue de synthèse et une somme de Rs 9325 ont été saisis chez cet homme qui est peintre de profession.

Le même jour, à Cité La Chaux, Mahébourg, un  présumé trafiquant de drogue à été pris en flagrant délit par la police au moment où il s’apprêtait à vendre deux doses d’héroïne pour la somme de Rs 1000 à un policier. Mais en constatant qu’il avait été piégé par les éléments de l’Adsu du Sud, placé sous la supervision de l’assistant-surintendant Jhurry, Ludovic  Rivière a pu prendre la fuite.  Une fouille à son domicile a permis la découverte de deux sommes d’argent, notamment Rs  3 600 et  Rs 19 800. La police soupçonne cet argent de provenir de la vente de la drogue. Quelques heures plus tard, soit lundi soir, le suspect Ludovic Rivière s’est constitué prisonnier au bureau de l’Adsu de Mahébourg.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !